Accueil » Art & Culture » La 22ème édition du Printemps du Livre et des Arts de Tanger ..

La 22ème édition du Printemps du Livre et des Arts de Tanger ..

Clôture demain dimanche de la 22ème édition du Printemps du Livre et des Arts de Tanger
[color=#999999][size=09] Le 27-04-2018 à 12:57:00 [/size][/color]
[b][justify][size=12] La 22ème édition du «Printemps du Livre et des Arts de Tanger» (anciennement Salon Inte
ational de Tanger des Livres et des Arts) qui a démarré jeudi dans les prestigieux espaces du Palais des Institutions Italiennes (appelé plus intimement Kasr Moulay Hafid), sous le thème de «La rencontre : de l’autre à soi», fermera ses portes dans la soirée de demain dimanche, après avoir fait vibrer la ville de Tanger, quatre jours durant, dans une parfaite ambiance cultuelle et artistique animée par d’éminents écrivains, artistes, académiciens, éditeurs, philosophes et plasticiens.

Co-organisé par l’Institut français de Tanger, et son partenaire traditionnel, l’Association Tanger-Région action culturelle ([color=#993300]ATRAC[/color]), cet événement considéré parmi les rendez-vous culturels majeurs de la ville, ouvert à toutes les formes d’expression, propose un programme pluridisciplinaire : lecture, théâtre, arts plastiques, cinéma, musique…

De ce fait, écrivains, sociologues, historiens, philosophes et artistes, venus de France et du Maroc, sont invités à partager leur regard sur le thème de l’année qui se cristallise autour de la rencontre dans tous ses aspects, avec le monde, avec le corps, avec l’amour, avec l’économie… Durant quatre jours, le grand public aura ainsi assisté à une tables ronde, une lecture musicale, un spectacle ou un atelier, dans une ambiance où les regards et les propositions artistiques se croisent pour penser avec le public, jeune ou adulte, cette question de la rencontre en tant qu’expérience de l’Autre et découverte de Soi…[/size][/justify][/b]
[justify][size=12][color=#000066]Dans un bref entretien accordé au Jou
al de Tanger, le président de l’ATRAC, Mohamed Larbi Rmiki, a d’abord tenu à souligner le rôle de notre hebdomadaire en tant que partenaire média du Salon tout au long des 22 années de son existence : « Je tiens à remercier le Jou
al de Tanger en tant que partenaire traditionnel média de cet événement depuis sa création. Il a toujours su accompagner le déroulement du contenu du Salon avec professionnalisme et maîtrise de l’information. C’est pour cela que, personnellement, je suis toujours fidèle au jou
al de Tanger » dira-t-il.

[center][img]bakhaaat_20180419_.jpg[/img][/center][color=#333333][center][size=10]Le président de l’ATRAC, Mohamed Larbi RMIKI (à dr), s’entretenant
avec le Directeur du Jou
al de Tanger, Abdelhak BAKHAT. Photo : Le J.d.T [/size][/center][/color]

Au sujet de la nouvelle appellation du Salon, M. L. Rmiki explique que cela s’est fait après mûre réflexion de manière à s’adapter à l’évolution du monde qui connaît beaucoup de changements et où les attentes sont différentes : « Sans vouloir vraiment casser avec le passé, l’objectif est d’opérer du renouveau afin de se mettre en diapason avec les nouveaux modes de communication, d’alléger la programmation, en réduisant le nombre des tables rondes et en intégrant de nouvelles rubriques avec plus de musique, plus d’animation, plus d’ateliers, plus d’attention envers les universitaires, les étudiants et les élèves « , dira-t-il.

La 22ème édition se présente effectivement sous un nouvel aspect, affirme, de son côté le directeur de l’Institut français de Tanger (IFT) et commissaire général du Printemps du livre et des arts, Jérôme Migayrou : «Nous avons souhaité étudier la rencontre dans ses différents aspects de la réalité humaine sur les plans individuel et collectif. A ce titre nous restons fidèles à ce qui fait la singularité de cette manifestation, une approche pluridisciplinaire, des tables rondes et des conférences» dira-t-il.

Parallèlement à ces activités, les visiteurs peuvent, comme chaque année, rencontrer libraires, éditeurs et associations culturelles exposants. Concerts, spectacles, contes, scène slam, ateliers d’écriture, de poésie, de portraits ou d’acrobatie.

De nombreuses activités attendent les enfants, adolescents et jeunes adultes après près de 35 rendez-vous dédiés dans l’espace jeunesse. Le Printemps du livre est également l’aboutissement de plusieurs actions menées en amont auprès des collèges et lycées comme l’étape finale du concours plaisir de lire, organisée en partenariat avec les établissements de l’Académie régionale de l’Enseignement et de la Formation.
Enfin, les arts vivants et visuels traversent cette année encore l’ensemble de la programmation. Un parcours des arts, organisé autour de l’exposition «La pelouse et mon de
ier refuge», de Hicham Gardaf à la galerie Delacroix.

Le printemps du livre réunit cette année une palette d’écrivains et artistes. On retrouve parmi les invités Laure Adler, Ali Benmakhlouf, Mahi Binebine, Catel Muller & José-Louis Bocquet, Frédéric Boyer, Sanaa El Aji, Driss Ksikes, Abdellatif Laabi, Fouad Laroui, Abdelhalk Serhane, Abdelah Tourabi , entre autres…[/color][/size][/justify] [right][size=9][color=#999999] PH : DR [/color][/size][/right] [center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :