Accueil » Art & Culture » J’ai Tué Schéhérazade de Joumana Haddad

J’ai Tué Schéhérazade de Joumana Haddad

J’ai tué Schéhérazade de Joumana Haddad
[size=8][color=#999999]Le 16-10-2015 à 16:50:14[/color][/size][justify][size=12][justify]« La plupart des Occidentaux n'imaginent pas qu'il Existe [color=#ff0000]des femmes arabes libérées[/color] comme vous » (dixit une jou
aliste occidentale).

Partant de cette simple affirmation d’une jou
aliste étrangère, Joumana Haddad a été profondément inspirée pour écrire son essai « [color=#ff0000]J’ai tué Schéhérazade[/color] » que nous avons l’opportunité de proposer cette semaine à nos aimables lecteurs.

Cet ouvrage grinçant répercute haut et fort le cri d'une femme arabe en colère et révoltée par son environnement, politique, religieux, social, mais aussi contre l'image stéréotypée liée à la femme arabe d’une manière générale.

Certains passages évoquent ses combats et montrent combien il est Difficile à une Libanaise, entre autres femmes arabes, d'être progressiste et d'avoir une indépendance d'esprit.

Elle ne se définit pas comme féministe mais ce texte est tout entier une ode à la liberté et à l'indépendance des femmes. Elle considère que Schéhérazade joue le jeu de l'homme et reste l'acteur de sa propre dépendance: elle garde la vie sauve en se soumettant à lui et en cherchant à le satisfaire.

Rebelle et hargneuse par moments, mais sans jamais perdre une certaine délicatesse, l'auteur expose son point de vue et sa conception du problème sans rien voiler, Sans omettre de répondre à certaines questions. On s'attache rapidement à cette femme arabe en colère, bouillonnante par sa plume et qui transmet son énergie à travers son écriture dévastatrice.
[b]Bonne lecture ![/b].[/justify][/size][/justify][size=9][color=#999999]Par : Meryem Cherradi[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :