Hausse des prix

La hausse des prix de plusieurs produits de première nécessité fait réagir les défenseurs des droits de l’Homme. Dans un communiqué rendu public, la ligue marocaine pour la défense des droits de l’Homme (LMDDH) a exprimé son inquiétude face à cette situation. Pour y faire face, l’instance a appelé à un plafonnement des prix du carburant et de certains produits de première nécessité.

A titre indicatif, les prix des carburants ont connu une hausse importante ces derniers temps ; le prix du gasoil a atteint 10 dirhams tandis que l’essence coûte désormais 12 dirhams. Le prix du litre d’huile a augmenté de 3 dirhams, celui du kilo de lentilles de 4 dirhams; le prix du sac de 25 kg de haricots blancs a augmenté de 100 dirhams; le même sac de pois chiches : 50 dirhams; le beurre et le thé : 1 dirham; le prix d’un  kg de farine de blé dur a augmenté de 3 dirhams.

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :