Accueil » Actualités » Guerre déclarée aux sacs en Plastique

Guerre déclarée aux sacs en Plastique

Guerre déclarée aux sacs en Plastique
[size=9][color=#999999]Le 01-07-2016 à 15:01:04 [/color][/size][justify][size=12][justify] « Le Maroc est un champion en termes de consommation de sacs en plastique, avec 26 milliards de pièces utilisées par an », estime-t-on.

A quelques jours de l’entrée en vigueur de la loi 77-15 interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique, le ministère de l’Intérieur a lancé l’opération « Zéro plastique » du 5 juin au mois d’octobre prochain.

Cette opération permettra la création d’un comité provincial pour le suivi et la coordination, le repérage et la localisation des zones conce
ées par le ramassage, dans chaque province et préfecture et la destruction des stocks ainsi collectés, dans des fours de cimenterie. L’initiative mobilisera les walis et gouve
eurs pour réussir l’action sur le plan local et régional.

L’autre opération « Zéro mika » est, quant à elle, pilotée par la Coalition marocaine pour la justice climatique (CMJC) qui a mis en place un dispositif s’articulant autour de la sensibilisation continue à travers un guide des alte
atives et des opérations de ramassage et de destruction des sacs en plastique. Pour cela, il faut localiser les régions où il y a le plus de sacs en plastique dans la nature et les lieux de stockage en vue de faciliter leur transport vers les unités d’incinération dans le respect le plus strict des règles environnementales.

En gros, il s’agit de supprimer ces milliers de sacs en plastique de toutes les couleurs et de toutes les textures, qui fleurissent dans les villes, avant d’essaimer les campagnes. Le programme est vaste, l’opération titanesque, et le défi encore plus grand. Objectif : ne plus avoir ces sacs d’ici à la COP 22 devant avoir lieu en novembre prochain à Marrakech.

Tous les acteurs conce
és sont fermement invités à participer pleinement à cette initiative, afin de réaliser les objectifs tracés, en plus de mobiliser la société civile à cet égard.

D’autre part, un fonds de 200 millions de DH est mis en place pour accompagner les unités productrices, dans le formel et l’informel, à une reconversion vers d’autres activités.

Pour ce qui est de la substitution, en plus des emballages pour produits alimentaires (barquettes, papier pour emballage alimentaire), les sacs en papier pourront remplacer ceux en plastique, avec un besoin estimé à 8 millions d’unités, ainsi que les paniers et cabas dont les besoins sont estimés à 10 millions d’unités. [/justify][/size][/justify][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :