Accueil » Sport » FOOTBALL – GNF2
IRT 1 – SCCM 2 L’équipe locale est en chute libre Face au TAS à Casablanca, cette semaine

FOOTBALL – GNF2

IRT 1 – SCCM 2 L’équipe locale est en chute libre Face au TAS à Casablanca, cette semaine
Le 18.02.2015 à 16:52:38

La rencontre qui a opposé l’IRT et le MAS de Fès pour le compte de la demie finale en coupe du Trône,
S’est déroulée sur le parquet de la salle couverte de Tétouan. Le nombreux et fidèle public n’a pas boudé son plaisir au regard du succès de son équipe fanion, bien quelle a été difficilement arrachée. Seulement voilà, il y a parfois des signes qui ne trompent pas. Lors de l’échauffement déjà, on remarquait une nette différence au niveau de l’adresse. Pendant que le panier utilisé par les joueurs de l’IRT peinait à supporter l’entrée de tous les ballons, de l’autre côté, son comparse, le MAS attendait désespérément de voir un lancer faire mouche.

C’est un peu le résumé de la rencontre. D’un côté les tirs rentraient, de l’autre non. A une nuance tout de même, le jeu intérieur. Dominés sous les panneaux, les partenaires de Mustapha Khalfi, durent se battre pour s’adjuger une victoire bien qu’étriquée (70-63), mais importante, en attendant le match «retour» à Fès le 13 du mois courant.
En face, Papis, Amrallah ont fait réellement illusion. Seul moment de flottement pour les Tangérois, le début du premier quart-temps (20-16).Réactif, et aussi passablement énervé, le coach du Moghreb de Fès (MAS), Fayd Bellal utilisait son premier temps.
Les paroles fortes du technicien, invitant ses joueurs à rentrer plus dans le jeu. Deuxième half, la pression tangéroise ne pouvait que retomber (29-29).

Si l’impression laissée n’est pas aussi flatteuse que lors des précédentes minutes, le contexte permet de se relativiser par un critique arbitrage du trio arbitral composé de Ben Ghamouchi, Gourjni et Abaakil.

Au troisième temps, les Fassis ont un peu baissé de régime (51-46) en faveur des protégés de Mesbahi. Mais qui a gagné, qui a perdu après cette première manche? Il faut admettre que rien n’est encore joué malgré l’avantage capitalisé par l’IRT avant le match retour. Ils sont tous les deux à une victoire de la finale et c’est déjà un supplément de motivation, avec de surcroît l’avantage de jouer à domicile.

Les Tangérois dans ces conditions ne peuvent du reste se permettre un faux pas sans pour autant quitter la course. Contrairement à l’AS Salé qui a déjà un pied pour la finale après avoir étrillé samedi de
ier le Plaza sport de Casablanca 93-67.

A souligner d’autre part que visiblement, l’IRT, au cours de cette rencontre, a eu du mal à exploiter ses potentialités et à maîtriser parfaitement le jeu. Donc, l’IRT a remporté un succès difficile devant un adversaire qui a paru juste physiquement, mais avec de grosses lacunes sur le plan individuel que collectif.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :