Accueil » Art & Culture » Festival des sciences ..

Festival des sciences ..

Septième édition du Festival des sciences sous le thème « COP21, COP22 changements climatiques et énergies renouvelables »
[color=#999999][size=08]Le 04-05-2016 à 13:05:52 [/size][/color][b][justify][size=10][color=#333333]Sous le Haut patronage de SM[color=#993300] le Roi Mohammed VI[/color], la Fondation Sigma pour l’Education, la Culture et les Sciences, en partenariat avec le Club Unesco de Tanger et l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, organisent du 25 au 30 avril courant, la [color=#993300]7ème édition[/color] du festival des Sciences sous le thème « [color=#993300]COP21, COP22[/color], changement climatique et énergies renouvelables » dont les travaux ont été inaugurés, au palais des Institutions italiennes (palais Moulay Hafid) à Tanger. L’objectif est de mettre en lumière la problématique des changements climatiques et les initiatives marocaines entreprises dans le domaine de l'environnement et du développement durable. [/color][/size][/justify][/b][center][color=#3366ff][size=19]***[/size][/color][/center][justify][size=12][color=#000066]A l’instar des six précédentes éditions, les organisateurs cherchent à susciter la curiosité des jeunes étudiants et élèves des différents établissements de la région et les pousser à s’intéresser aux sciences.

Les conférences et tables rondes programmées dans le cadre de ce festival, qui réunit des experts du Maroc, de la Tunisie et de la France, se penchent sur nombre de sujets, à savoir “De COP21 à COP22, actions au niveau du Maroc”, “Culture scientifique et centres des sciences, besoin ou caprice”, “Changements climatiques et développement durable”, “Le chantier des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au Maroc” et “La problématique de l’énergie entre les principes et la réalité”.

Le programme de cette manifestation comprend aussi une exposition de stands, des visites encadrées au Centre d’éducation à l’environnement ([color=#ff0000]AESVT-Tanger[/color]), au parc de la Compagnie éolienne du Détroit et à la station de traitement de Boukhalf (Amendis), un atelier de peinture pour enfants et une sortie éco-touristique à Hajr Nhal.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/7_edition_du_cop21.22.festival_des_sciences.jpg[/img][/center]
Parallèlement à l’organisation de ce festival, des activités environnementales et scientifiques sont aussi prévues dans les lycées relevant de l’Académie régionale d’éducation et de formation de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à savoir le lycée Al Amana, le lycée Ibn Al Khatib, le lycée Moulay Youssef, le lycée Arrazi, le lycée Ibn Battouta, le lycée Annou, le collège Al Kadaba et l’unité scolaire de la Fondation Banque populaire.

Des séances de contemplation des étoiles sont organisées le soir au profit des participants et visiteurs dans les jardins du Palais Moulay Hafid. Ce qui permet «d’observer vers 20h15 et au télescope la planète Jupiter, qui est la plus grosse planète du système solaire», selon Vincent Hoyer, dirigeant de ces séances de contemplation et membre du comité d’organisation de ce festival.

Le choix du thème du changement climatique et des énergies renouvelables pour ce septième festival, ne serait pas fortuit. Surtout que «le Maroc se prépare pour la tenue d’un grand événement autour du climat, à savoir la COP22 qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech et [color=#ff0000]la MED COP22[/color] en juillet prochain à Tanger», a souligné Azzeddine El Mounssi, chef du Centre régional de documentation, d’animation et de production pédagogique à Tétouan (relevant du ministère de l’éducation nationale).

Ce festival se veut aussi itinérant en programmant des activités environnementales et scientifiques dans des établissements scolaires, dont les lycées Ibn Battouta, Ibn Al Khatib et Moulay Youssef à Tanger.
Selon Mohamed Semlali, directeur de cette édition et président de la fondation Sigma, cet événement scientifique constitue la meilleure occasion pour rapprocher les sciences du public en général et des élèves et étudiants en particulier.

Au sujet d’un projet endormi, celui de la Cité des sciences, M. Semlali estime que ce projet permettra d’assurer au cours de toute l’année, le rôle de ce festival des Sciences qui a lieu tous les deux ans ou trois ans, mais le projet de la Cité des sciences annoncé depuis une dizaine d’années déjà, manque toujours du soutien pour sa réalisation. [/color][/size][/justify]
[center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :