Fermeture de Métragaz: sans grands effets sur les besoins du Maroc

La station Métragaz située à Tahaddart à Tanger, qui  reliait   l’Espagne via le détroit de Gibraltar, aux  puits de gaz de Hassi R’Mel en Algérie, a cessé de fonctionner,  dimanche 31 octobre  2021 à minuit, suite à la décision unilatérale du régime d’Alger qui comptait apporter ainsi une gêne considérable dans les besoins énergétiques du Maroc.
Or, dans un communiqué conjoint, l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) ont indiqué que la décision des autorités algériennes n’aura, dans l’immédiat, qu’un impact insignifiant sur la performance du système électrique national car, en prévision du comportement algérien, les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la continuité de l’alimentation du Royaume en électricité.

En outre, d’autres options sont en cours d’étude pour des alternatives durables, à moyen et long termes.

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :