Accueil » Actualités » Emmanuel Macron : «Le Maroc est une vitrine de l’Afrique qui réussit»
Emmanuel Macron : «Le Maroc est une vitrine de l'Afrique qui réussit»

Emmanuel Macron : «Le Maroc est une vitrine de l’Afrique qui réussit»

Emmanuel Macron : «Le Maroc est une vitrine de l'Afrique qui réussit»
[color=#999999][size=09] Le 02-05-2017 à 11:07:58[/size][/color][justify][size=12][color=#000066]Le premier tour de l'élection présidentielle française du 23 avril courant, a consacré la victoire d'Emmanuel Macron, arrivé en tête des suffrages et donné favori pour le second tour, le 7 mai prochain, face à la candidate FN, Marine Le Pen.

Pressenti donc pour devenir le futur président français, Emmanuel Macron entend renforcer les relations franco-marocaines.

On s’attend ainsi à ce que les relations franco-marocaines s'inscrivent dans la continuité, d’autant plus qu’ Emmanuel Macron, perçoit le Maroc « comme une vitrine de l'Afrique qui réussit ! », estimant que « l'Afrique représente le continent de l'avenir en pleine mutations, qui surprendra le monde par son dynamisme ».

Pour le futur président potentiel, il est de l’intérêt de son pays d'écrire une nouvelle page dans sa relation avec l'Afrique et « d'établir un partenariat ambitieux pour renforcer l’intérêt mutuel dans tous les domaines, du fait que la France et le Maroc comptent parmi les premiers investisseurs en Afrique francophone notamment.

Si le fondateur d’ « En Marche » arrive déjà en tête des suffrages du second tour, plusieurs questions commencent à se soulever sur ses positions vis-à-vis du Maroc, notamment par rapport à des sujets brûlants, comme les relations tendues entre le royaume et sa voisine l’Algérie.
C’est dans ce sillage, qu’Emmanuel Macron a déclaré au magazine Jeune Afrique que « la France a des relations fortes avec l’Algérie, avec le Maroc mais aussi avec la Tunisie, qui sont basées sur des relations humaines et des intérêts communs majeurs. Ce seront des partenaires essentiels dans le cadre de l’initiative en direction de la Méditerranée et de l’Afrique que je souhaite engager dès le début de mon mandat », tout en exprimant son vœu de visiter le Maroc après son élection comme président de la France.

Si l’ex-banquier a refusé de commenter la nature des relations entre le Maroc et l’Algérie expliquant qu’« il s’agit de deux pays souverains », il a tout de même rappelé « l’intérêt des pays du Maghreb à coopérer davantage, à intensifier leurs relations économiques, qui restent faibles, de la même manière qu’ils développent leurs relations avec le reste du continent africain »…[/color][/size][/justify][right][size=9][color=#999999]Photo : DR[/color][/size][/right]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :