Accueil » Actualités » Dr François Armand COSSET Rappelé à Dieu

Dr François Armand COSSET Rappelé à Dieu

L’éminent pneumo-phtisiologue Dr François Armand COSSET rappelé à Dieu
[color=#999999][size=09] Le 13-03-2017 à 17:08:26 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000] C’est avec une profonde affliction et une immense conste
ation que nous avons accueilli la triste et chagrinante nouvelle du décès survenu le 2 mars 2017, à l’âge de 90 ans, du très cher regretté Dr François Armand Cosset, éminent pneumo-phtisiologue reputé et apprécié au sein de la famille de la Santé et de la société civile tangéroise.

La dépouille du défunt qui était de confession musulmane, a été inhumée, après salat Addohr à la mosquée Mohammed V, au cimetière de Sidi Amar où elle a été convoyée au milieu d’un émouvant cortège funèbre comptant de très nombreuses personnes dont plusieurs personnalités et cadres de la Santé, qui ont tenu à l’accompagner à sa de
ière demeure.

En cette douloureuse circonstance, nous présentons nos condoléances les plus attristées à sa veuve, Mme Khadija Azzibou; à sa fille ; à l’ensemble des membres des familles Cosset, Azzibou et familles alliées, ainsi qu’ à tous les proches et très nombreux amis du regretté disparu qui tiennent à formuler leur profonde gratitude aux très nombreuses et aimables personnes qui se sont associées à leur deuil et partagé leur douleur en se manifestant par leur présence effective, leurs prières, leurs appels et leurs messages d'affection, de soutien et de compassion, les priant de trouver , ici, leurs sincères remerciements.

Puisse Dieu le Tout Haut avoir le défunt en Sa Sainte miséricorde, l’accueillir en Son Vaste Paradis et apporter soutien et patience à sa famille et à tous ses proches afin de les aider à traverser cette dure épreuve et les protéger de tout malheur. Amine. .[/color][/size][/justify][/b][justify][size=12][color=#000066]Le docteur François Armand Cosset qui était marié et père d’une fille, est né le 12 avril 1927 au Havre, en France et effectué ses études primaires, secondaires et supérieures à Saint Nazaire, à Nantes et à Paris.

Après un passage à l’hôpital Moulay Youssef de Rabat où il se familiarisera avec les activités de lutte antituberculeuse au Maroc et bénéficiera d’une formation en matière d’exploration et de techniques en chirurgie thoracique, il se voit confier, en 1957, les fonctions de pneumo-phtisiologue à l’hôpital Merchich de Marrakech.

Par la suite, il est affecté au sanatorium de Ben Ahmed dans la Chaouia, puis à celui de Ben Smim dans le Moyen Atlas.
Il édite un manuel intitulé « la lutte antituberculeuse au Maroc », un ouvrage faisant état des progrès dus aux antibiotiques tels que la streptomycine, le rimifon,…et souligne également les difficultés auxquelles se heurte le médecin face à ses responsabilités.

En 1970, le Dr Cosset arrive à Tanger où, 16 années durant, il organise la lutte antituberculeuse pour le nord du royaume, en assurant parallèlement la formation de médecins pneumo-phtisiologues

Il assurera, ensuite, les fonctions de médecin-contrôleur et évaluateur de la lutte antituberculeuse dans les régions du centre, de l’est, du sud, et du sud-est du royaume, à un moment où la lutte antituberculeuse connaissait une insuffisance chronique en pneumo-phtisiologues et où la spécialité était essentiellement assurée par des médecins généralistes et un personnel paramédical à peine formé en la matière
Ainsi, à chacune de ses visites, le Dr Cosset était tenu de dresser un rapport révélant les défaillances et proposant au ministère de tutelle les solutions adéquates.

Parallèlement, cet éminent pneumo-phtisiologue est chargé, aux côtés de feu le Professeur Bouzekri, d’assurer, à Oujda, l’expertise des mineurs atteints de silicose dans les mines de Jerada.

Après une carrière de 33 ans au service de la Santé publique au Maroc, le docteur François Armand Cosset rentre en 1986 en France où il est affecté, pendant plus d’une année à Rennes, aux fonctions de médecin-inspecteur de la direction régionale des affaires sanitaires et sociales (DRASS) en Bretagne.
Ensuite, c’est dans son village natal que le Dr Cosset fait valoir ses premiers mois dune mise à la retraite bien méritée, avant qu’il ne soit pris par la nostalgie du Maroc et particulièrement de Tanger.

Ainsi, dès son retour dans notre ville, il crée l’association « Kerguelen » ayant pour objectif d’améliorer les conditions de vie des jeunes déshérités de Tanger et sa région, vaincre l’absentéisme scolaire en milieu rural, assurer la formation en informatique de jeunes du quartier de Beni Makada, et financer des activités sportives et d’apprentissage.

Depuis 1996, le Dr Cosset préside aux destinées de l’association française de bienfaisance focalisée sur la résolution des problèmes d’ordre familial, administratif ou médical, au profit de ses compatriotes de la circonscription consulaire de Tanger et région.

Ces intenses activités professionnelles, sociales et caritatives auxquelles le Dr François Armand Cossert a consacré sa vie, ont été couronnées, en 1979, par la prestigieuse Médaille de la Croix du Chevalier de l’Ordre du mérite, et la Médaille du mérite national.

En 2007, cet éminent médecin à la retraite s’est vu remettre par l’ambassadeur de France au Maroc, sur ordre du Président de la République française, l’imposant insigne de Chevalier de l’ordre de la légion d’honneur..[/color][/size][/justify][left][size=09][color=#666666] Ph : DR [/color][/size][/left][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :