Accueil » Région & La ville » Don à la ville de la bibliothèque du pédagogue « Ahmed Boukmakh »

Don à la ville de la bibliothèque du pédagogue « Ahmed Boukmakh »

Don à la ville de la bibliothèque du pédagogue « Ahmed Boukmakh »
[color=#999999][size=09] Le 28-06-2017 à 11:24:12[/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000]Les Héritiers de Feu Ahmed Boukmakh viennent de faire don à la ville de Tanger de la bibliothèque personnelle de ce grand pédagogue et homme de Lettres Tangérois dont le nom trône majestueusement, depuis bientôt une année, sur l’enseigne du nouveau centre culturel conçu pour accueillir différentes manifestations culturelles et artistiques ouvertes au grand public..[/color][/size][/justify][/b][justify][size=12][color=#000066]L’ensemble d’ouvrages de grande valeur culturelle et scolaire ainsi offert à la ville de Tanger, est constitué de livres, de manuscrits, de divers documents et d’objets d’art, dont certains très rares.

«En tant que représentants de la famille de feu Ahmed Boukmakh , nous sommes heureux de faire don à la ville de Tanger de cet héritage culturel et intellectuel et de le rendre disponible au public», a indiqué Mme Nazik Boukmakh, fille du défunt intellectuel, lors de la cérémonie de transfert des ouvrages qui seront placés dans un espace à caractère de musée, spécialement conçu au sein du nouveau centre culturel qui porte le nom de ce regretté homme de Lettres..

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/iqraa-boukhmaaakh.png[/img][/center][center][size=10][color=#999999] Ahmed Boukmakh livre [/color][/size][/center]

Feu Ahmed Boukmakh, natif de Tanger en 1928, rappelé à Dieu en 1993, était parvenu à créer une série de manuels scolaires typiquement marocains, de très grande utilité, impressionnants par leurs images illustratives et leur contenu, dont le célèbre livre «Iqrae» qui avait intensément marqué des générations en s’imposant sur les tables des cinq niveaux de l’ancien système de l’enseignement primaire, remplissant ainsi un vide retentissant dans le cartable des écoliers à un moment où le besoin s’en faisait crûment ressentir .

A l’occasion, nous tenons à féliciter la famille Boukmakh pour ce geste symbolique, rendant ainsi un vibrant hommage posthume à cette grande personnalité Tangéroise défunte qui a longtemps marqué par son empreinte le paysage culturel et scolaire marocain..[/color][/size][/justify][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :