Accueil » Art & Culture » Des virtuoses du piano à Tanger

Des virtuoses du piano à Tanger

Des virtuoses du piano à Tanger
Le 06-04-2015 à 12:00:34

A l’initiative de l’Institut français de Tanger (IFT), la ville du Détroit a accueilli du 27 au 29 mars 2014, le premier Festival, au niveau africain, de pianistes « amateurs virtuoses » avec la participation de cinq pianistes de grande exception, venus de France, d’Allemagne, d’Angleterre et d’Irlande, dominant leur instrument, aussi bien techniquement que musicalement, et interprétant des styles allant de Bach à Gershwin, en passant par Mozart, Schubert, Chopin, Liszt, Debussy, Ravel et Rachmaninov .

***
Selon le directeur de l’Institut français de Tanger, Alexandre Pajon, cette manifestation intervient pour répondre à une demande musicale importante exprimée par les mélomanes de ce type de musique au Maroc en général et au niveau de la ville du Détroit en particulier, et dont l’offre reste « insuffisante« .

Les représentations ont émerveillé le nombreux public de mélomanes du piano, marocains et étrangers qui ont répondu à l’invitation pour le plaisir d’écouter et savourer des concerts solo autour d’œuvres très diversifiées. Les festivaliers ont ainsi découvert des artistes rares à la scène qui ont dévoilé un jardin secret musical insoupçonnable et fait de la musique une source d’épanouissement personnel, de plaisir, de partage et de passion.

Bien loin de l’image du dilettante qu’on pourrait leur associer, ces pianistes amateurs aiment la musique au point d’y consacrer tout leur temps libre et d’atteindre une maîtrise extraordinaire de leur instrument.

Lors de la première jou
ée de cette manifestation, le public a été convié à deux concerts de grande qualité technique donnés par la pianiste irlandaise, Deirbhile Brennan, une expert-comptable qui est lauréate de plusieurs festivals de musique en Irlande et au Royaume-Uni, et par Matthias Fischer, un psychiatre allemand, qui a su interpréter la 1ère Sonate de Chopin, « rare qu’on peut l’entendre en concert », selon les organisateurs, outre des mélodies de Mozart, Mendelssohn-Bartholdy et de Moleiro.

Le 2ème jour a été marqué par un concert donné par le pianiste français Florian Chevalier, responsable de la stratégie commerciale du groupe français GDF Suez, qui a joué l’intégral « Impromptus » de Schupert avec beaucoup d’intelligence et de sensibilité, ainsi que par un autre spectacle partagé entre plusieurs pianistes ayant interprété des mélodies de Leopold Godowsky, Fazil Say, Chopin, Old Ottoman Song Liszt et Tchaikovsky.

Quant au concert de clôture, il a été donné par Dominique Piers-Smith, un Britannique qui a choisi de se consacrer à l’aéronautique avant de se remettre à son instrument, remportant la Yamaha Pianists competition en 2007, ainsi qu’un grand concert à deux pianos face à face, où tous les pianistes ont joué en duo des œuvres de compositeurs de renom, dont Soler, Brahms, Guastavino, Piazzolla et Ravel .

Source D’image : vincitorepiano

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :