Accueil » Actualités » Des personnalités juives en visite à Tanger

Des personnalités juives en visite à Tanger

Des personnalités juives en visite à Tanger
[color=#999999][size=09] Le 30-01-2017 à 09:33:46 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000] En ce début de semaine, plusieurs personnalités de confession juive, en provenance de Belgique, d’Espagne, de France, d’Italie et du Maroc, ayant une attache à Tanger, se sont données rendez-vous lundi et mardi dans notre ville, pour célébrer le souvenir des ancêtres dans un pèlerinage suivi avec ferveur et chaleur..[/color][/size][/justify][/b]
[justify][size=12][color=#000066]Cette visite les a conduits dans des synagogues dont la plupart conservent des objets symboliques dans un cadre magnifique. C’est le cas, notamment, de la synagogue dite «de Nahon», située dans la rue des synagogues. Fondée en 1878 par le banquier Moses Nahon, cette institution est sans doute la plus prestigieuse, richement décorée dans un style hispano mauresque. Près de cinquante lampes pendent du plafond. On peut lire, sur les bancs, les noms de tous les membres qui, vers 1925, avaient droit à un siège fixe.

Récemment restaurée et ouverte aux visiteurs, elle est devenue le musée de la communauté juive de Tanger et héberge les objets du culte autrefois présents dans les autres synagogues de la ville.

Les cimetières juifs de Tanger ont aussi été le théâtre de la cérémonie du souvenir. Ainsi, la délégation a visité le «cementario antiguo» de la rue du Portugal qui a connu un grand nettoyage dans le cadre de la réhabilitation des cimetières et mausolées juifs du Maroc, initiée par SM le Roi Mohammed VI. Cette ambitieuse restauration a été dirigée par Serge Berdugo, secrétaire général du conseil des communautés juives du Maroc et Aaron Abikzer, vice-président de la communauté juive de Tanger. Une prière a réuni les participants sur la tombe de Rebbi Mordekhay Bengio, personnalité très connue dans nos murs.

Né à Tanger, il exerça ses fonctions de Grand Rabbin pendant 62 ans. Il mourut le 19 janvier 1917 dans sa 90ème année. Ses obsèques furent l’occasion de rassembler une foule immense de toutes origines et de classe sociale, il y a donc 100 ans. L’historien américain Mitchell Serels titra son article :«L’architecte de la démocratie juive à Tanger venait de quitter la scène».

Ces cérémonies de recueillement auront été l’occasion de retrouvailles mais aussi de culture. Abrahm Bengio, grand homme de culture à la carrière remarquée en France et fidèle à Tanger a tracé dans une intervention à la fin d’un repas, un bref historique des synagogues et des cimetières de Tanger. Certainement une publication sur ce patrimoine et sur le rappel de la trace des grandes familles juives de Tanger dans un avenir proche. .[/color][/size][/justify]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :