Crise diplomatique maroco-espagnole: Rabat rappelle son ambassadrice à Madrid

Le Maroc a rappelé son ambassadrice en Espagne Karima Benyaich pour consultation.
Ce rappel qui cache un profond malaise diplomatique entre Rabat et Madrid, intervient après que le ministère espagnol des Affaires étrangères a convoqué, dans la journée du mardi 17 mai, l’ambassadrice du Maroc.
Selon Europa Press,  Mme Benyaich a estimé que dans les relations entre pays, il y a des actes qui ont des conséquences, « et il faut les assumer » dans une référence à la décision de l’Espagne d’accueillir pour soin le chef du polisario. Dans la même journée le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez est arrivé à Sebta où il a été hué par des colons espagnols du préside occupé, qui l’accuse de laisser la ville sombrer dans la crise.

Selon le ministre de l’Intérieur espagnol Fernando Grande-Marlaska, Madrid a renvoyé 2 700 des quelque 6 000 migrants entrés lundi à Sebta. Lors d’une conférence de presse faisant suite au conseil des ministres, qui a été dominé par cette crise entre l’Espagne et le Maroc, le ministre a annoncé « le retour au Maroc de 2 700 personnes qui étaient entrées ces dernières heures illégalement », dans le préside.
Mardi 18 mai 2021,  le porte-parole du Secrétaire général des Nations unies, Stéphane Dujarric a indiqué qu’il est « très important que le Maroc et l’Espagne parviennent à un accord pour essayer de calmer la situation». Stéphane Dujarric a affirmé avoir visionné les vidéos sur ce flux migratoire qu’il a qualifiées de « très alarmantes ».
« Il s’agit d’une autre illustration, je pense, des défis auxquels nous sommes tous confrontés pour essayer de gérer la migration mondiale d’une manière à la fois humaine et respectueuse de la dignité humaine », a ajouté le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, lors de son point de presse quotidien.
La crise migratoire à Sebta a fait vite réagir la commissaire aux Affaires intérieures Ylva Johansson devant le Parlement européen. Elle a déclaré qu’il est « inquiétant qu’au moins 6 000 personnes, dont un grand nombre d’enfants, aient rejoint Ceuta à la nage, en mettant leur vie en danger. Beaucoup ont dû être secourus, une personne est morte ».

 

 

À propos Romaisae

x

Check Also

Médina de Tanger Après «Msarya f’Mdina» la campagne de soutien aux commerces se poursuit

Après les premières journées intitulées «Msarya f’Mdina» (Un tour dans la médina- Cf notre précédente ...

Deuxième gisement de gaz au large de Larache

Dans un communiqué publié, lundi 10 janvier, la compagnie britannique Chariot a indiqué la découverte ...

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Ebauche du nouveau plan de développement régional 2022-2027

Le wali de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed M’Hidia, et le président du Conseil régional, ...

%d blogueurs aiment cette page :