Accueil » Actualités » Comment remplacer les sachets en plastique

Comment remplacer les sachets en plastique

Comment remplacer les sachets en plastique
[size=9][color=#999999]Le 04-07-2016 à 13:50:32 [/color][/size][justify][size=12][justify] Depuis hier vendredi 1er juillet 2016, et aux termes de la loi 77-15 qui interdit la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique, ces sacs à usage unique sont interdits dans tous les commerces de biens, de denrées et de services, en dehors des sacs poubelles, les sacs de congélation et les sacs à usage agricole qui ne sont pas interdits.

Ainsi, les grandes surfaces comme les petits commerces sont tenus de proposer de nouveaux contenants écologiques, comme des sacs réutilisables répondant aux besoins des consommateurs. C’est le cas chez Marjane, Carrefour-Label Vie, Acima ou encore Bim.

Comment donc faudra-t-il organiser ses courses ? Le mieux est de se munir d'un cabas ou sac personnel. Sinon, vous en achèterez un à la caisse. Par contre, à l'intérieur du supermarché, différentes alte
atives sont mises en place et les emballages (écologiques en principe, en tous les cas licites), seront gratuits :
– pour les produits secs et les fruits et légumes : des sacs en papier seront disponibles gratuitement.
– pour les produits humides, tels que le poisson, les olives, le fromage, différentes solutions existent telles que les barquettes, le papier glacé ou paraffiné et le papier aluminium. Il est à noter que pour le poisson, le film alimentaire n’est pas interdit. Ces différents emballages seront dans la plupart des cas mis gracieusement à le disposition des clients.

-Boucherie : Il faudra utiliser les barquettes alimentaires d’abord. Ce sera également gratuit.
-Vêtements : les sachets en tissu ou en papier.

Ces emballages seront en principe gratuits, mais à la caisse, si vous n’avez pas votre chariot, votre sac ou votre couffin, des sacs vous seront vendus, généralement en tissus, réutilisables.

Chez certaines grandes surfaces, deux types de sacs seront vendus en caisse : des sacs cabas à 7 DH, qui seront proposés à terme au prix de 5,20 DH, ainsi qu’un sac à 80 centimes pour les petites courses. D’autres enseignes ont décidé d’introduire des sacs réutilisables à 7 DH (passeront à 5 DH à terme) et un sac plus petit à 1 DH au niveau des caisses.

Au niveau des pharmacies, on opte pour des sachets en papier.
Avant de prendre cette décision, le ministère a identifié plusieurs solutions pour la reconversion de l’industrie. «Les industriels qui réalisent plus de 30% de leur chiffre d’affaires en sacs interdits vont recevoir une subvention étatique représentant 50% des équipements de reconversion, plafonnée à 14 millions de DH par industriel».

Pour les industriels qui fabriquent des emballages non interdits, ils seront accompagnés de la même manière pour développer leur production ou leurs nouvelles lignes, jusqu’à 50% de leur investissement. La subvention est plafonnée à 9 MDH.

Quant à ceux qui réalisent moins de 30% de leur chiffre d’affaires en sacs interdits, ils peuvent également bénéficier à travers une procédure accélérée, du programme Imtiaz de Maroc PME.
. [/justify][/size][/justify][right][size=9][color=#999999]Photo : DR[/color][/size][/right][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :