Accueil » Art & Culture » « Boukhalef jusqu’au bout »

« Boukhalef jusqu’au bout »

« Boukhalef jusqu’au bout » de Sali Bouba Oumarou
Le 11-05-2015 à 18:01:23

Guidé par la passion pour l’écriture depuis son plus jeune âge, Sali Bouba Oumarou signe avec « Boukhalef jusqu’au bout » son premier roman.

Dans cet ouvrage de 118 pages, l’auteur explore, dans un style simple et grave à la fois, le drame de l’immigration clandestine.
Au cœur du roman, un jeune homme, Hayka, âgé de 24 ans, Arrive à Boukhalef dans l’espoir de rejoindre ses rêves en Europe.

Chassé de son pays Noymal à cause de la sphère sans issue dans laquelle il se trouvait, Hayka va très vite se rendre compte que la vie d’un migrant clandestin n’est pas chose aisée. Il va apprendre à retrousser les manches pour essayer de survivre et surtout garder vive la flamme de ses rêves. Il va également se rendre compte que la mort n’est pas une option dans cette aventure, c’est une forte probabilité. Malgré tout, il décide d’aller « jusqu’au bout ». A-t-il vraiment le choix ? Telle est la grande interrogation qui est au cœur du roman.

Le jeune écrivain Sali Bouba Oumarou est Camerounais. Il a effectué l’ensemble de ses études universitaires au Maroc, dans les villes de Settat et Tanger où il a eu comme directrice de thèse le Dr Latmani Saida. Il publie régulièrement des analyses de l’actualité inte
ationale africaine sur son blog.

Renseignements et contact auteur : LAN_EMAIL_SUBS

À propos admin

x

Check Also

Covid-19: Mesures restrictives au lendemain de l’Aïd Al Adha..

Compte tenu de la surprenante hausse du nombre de contaminations et de décès enregistrés ces ...

Action sociale Fondation Microcrédit du Nord..

Assurer la pérennité de l’institution   Dans une récente édition, nous avions rapporté que « La ...

Défis transformationnels… pour développer «  l’humain » dans monde du travail de demain..2 ème partie 

Défis transformationnels  Deux académies font le pont entre la Belgique et le Maroc pour développer ...

%d blogueurs aiment cette page :