Accueil » Art & Culture » « Boukhalef jusqu’au bout »

« Boukhalef jusqu’au bout »

« Boukhalef jusqu’au bout » de Sali Bouba Oumarou
Le 11-05-2015 à 18:01:23

Guidé par la passion pour l’écriture depuis son plus jeune âge, Sali Bouba Oumarou signe avec « Boukhalef jusqu’au bout » son premier roman.

Dans cet ouvrage de 118 pages, l’auteur explore, dans un style simple et grave à la fois, le drame de l’immigration clandestine.
Au cœur du roman, un jeune homme, Hayka, âgé de 24 ans, Arrive à Boukhalef dans l’espoir de rejoindre ses rêves en Europe.

Chassé de son pays Noymal à cause de la sphère sans issue dans laquelle il se trouvait, Hayka va très vite se rendre compte que la vie d’un migrant clandestin n’est pas chose aisée. Il va apprendre à retrousser les manches pour essayer de survivre et surtout garder vive la flamme de ses rêves. Il va également se rendre compte que la mort n’est pas une option dans cette aventure, c’est une forte probabilité. Malgré tout, il décide d’aller « jusqu’au bout ». A-t-il vraiment le choix ? Telle est la grande interrogation qui est au cœur du roman.

Le jeune écrivain Sali Bouba Oumarou est Camerounais. Il a effectué l’ensemble de ses études universitaires au Maroc, dans les villes de Settat et Tanger où il a eu comme directrice de thèse le Dr Latmani Saida. Il publie régulièrement des analyses de l’actualité inte
ationale africaine sur son blog.

Renseignements et contact auteur : LAN_EMAIL_SUBS

À propos admin

x

Check Also

Nouveau gouvernement: à quelles changements peut-on s’attendre ?

Nous sortons de dix ans de gouvernance un peu spéciale,. faisant partie d’une transition exceptionnelle ...

La vie associative Opération collective de circonscription

A l’occasion de la commémoration de la Fête musulmane de l’Aïd Al Mawlid  Annabawi  Acharif, ...

Anarchie totale autour du Groupe scolaire le Détroit à Tanger

Aux heures d’entrée et de sortie de l’Ecole française Le Détroit située à la rue ...

%d blogueurs aiment cette page :