Accueil » Sport » ABDELHAMID ABERCHANE PRESIDENT REELU DE L’IRT FOOTBALL

ABDELHAMID ABERCHANE PRESIDENT REELU DE L’IRT FOOTBALL

ABDELHAMID ABERCHANE PRESIDENT REELU DE L’IRT FOOTBALL
[size=9][color=#999999]Le 15-08-2016 à 17:15:52 [/color][/size][justify][size=12][justify] Un élu politique, un député, un président du conseil provincial, un ancien basketteur, un dirigeant sportif, un homme d’affaires, il y a un peu de tout chez Abelhamid Aberchane une personnalité de souche tangéroise .Content, mécontent, satisfait, insatisfait, heureux, malheureux, il est difficile de connaitre ses sentiments à la tête de la gestion administrative et financière d’un club qui représente dignement l’une des plus grandes villes du royaume et deuxième pole économique du pays à l’élite du football national. Grace à lui, bien sùr avec l’étroite collaboration du wali Mohamed Yacoubi et le sponsoring des conseils élus, l’IRT a « grandi » pour devenir un « ogre » du championnat en très peu de temps.

Grace à lui, il y a une qualification historique en coupe CAF jamais connue dans l’histoire de la balle ronde tangéroise et la troisième place obtenue au classement général après le FUS champion et le WAC vice-champion. Il y a quatre ans, Abdelhamid Aberchane n’était connu qu’en politique où il avait l’habitude de se présenter aux élections. Au stade du Marshane, on ne le voyait jamais. A l’heure où l’IRT agonisait sous la tutelle de Adel Dfouf, à l’heure où l’équipe, menacée de la relégation en division amateurs, évoluait devant une quarantaine de spectateurs à peine, une importante réunion devait avoir lieu en présence de tous les ex dirigeants de l’IRT et de la RST. On fit confiance à Abdelhamid Aberchane qui semblait hésitant puisque le domaine de président d’une formation footballistique avec des problèmes lui était étranger. Désigné pour un mandat de quatre ans ,il avait du « pain » sur la « planche » : la première saison, il y avait le maintien ,la deuxième la troisième place, la troisième le retour en première division ,la quatrième la troisième place et la qualification en coupe CAF. Opération réussie sur tous les plans et objectifs atteints.

Un seul important point négligé est celui de la formation des joueurs. Il est vraiment regrettable de constater qu’à l’IRT, trois footballeurs seulement font partie de l’effectif :Oussama Gharib en fin de carrière et deux réservistes Chentouf et Hammadi. Aucune révélation ces de
ières années.

Maintenant, Abdelhamid Aberchane vient d’être réélu pour un deuxième mandat .Meilleur, on ne peut en trouver à Tanger où les personnalités et notabilités de la ville ont tou
é le dos au club. Sous sa tutelle, il est certes que les recettes ont augmenté ,bien sûr avec les dépenses ,mais le rendement de l’équipe a connu une grande amélioration faisant de l’IRT un de « géants » du football marocain .

Selon des nouvelles de source bien informée, il est un sérieux candidat pour renforcer le bureau fédéral. Avec beaucoup de franchise, il a expliqué : « Le président de la FRMF Faouzi Lakjaa ne m’a fait aucune proposition à ce sujet. Pour le moment, je ne suis pas disposé à travailler avec la Fédération vues mes nombreuses occupations »
.Questionné sur sa gestion à la tête de l’IRT, il a expliqué avec modestie que la réussite ne dépassait guère les 50 %.Son ambition n’est autre qu’arriver à 70 ou 80% car la perfection n’existe pas dans toutes les taches. Il est le premier président à convaincre les conseils élus à s’impliquer dans le projet IRT pour devenir les plus grands sponsors sur le plan financier :550 millions de centimes pour la mairie,400 millions de centimes pour le conseil provincial Tanger-Asilah,300 millions de centimes pour la Région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima soit 1 milliard 250.000 de centimes de subventions.

Il a malheureusement raté sa sortie chez les représentants du milieu économique qui n’arrivent pas à croire la bonne marche du club. Sans soutien des entreprises et sociétés tangéroises, il a réussi quand même à laisser à la banque un solde crédit de 10 millions de centimes environ après avoir réglé une partie des dettes antérieures. .[/justify][/size][/justify][right][size=9][color=#666666]Ph : DR [/color][/size][/right][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :