Site icon Le journal de Tanger

L’agence du bassin hydraulique du Loukkos

L’Agence du bassin hydraulique du Loukkos (ABHL) a annoncé avoir pris une série de mesures pour rationaliser l’utilisation des ressources en eau disponibles pour faire face à la pénurie d’eau.

S’inscrivant dans le cadre d’une campagne, placée sous le slogan « la gestion de l’eau est notre mission, et sa préservation est votre responsabilité « ces mesures ont été prises suite à la baisse significative des précipitations, qui a entrainé une réduction du taux de remplissage des barrages et du volume des eaux souterraines, en raison des effets du changement climatique observés au Maroc au cours des dernières années, a précisé l’Agence.

Pour faire face à cette crise, l’Agence a adopté une série de mesures, portant notamment sur la réduction de la dotation d’eau allouée au périmètre irrigué de Dar Khrofa (province de Larache), la suspension de l’octroi des autorisations d’extraction d’eau des nappes phréatiques, et l’accélération de l’étude relative à la construction d’une station de dessalement d’eau de mer à Tanger.

Dans ce cadre, l’ABHL a intensifié et renforcé l’action des patrouilles de la police de l’eau, accéléré la réalisation du barrage Ghiss (province d’Al Hoceima) et des forages exploratoires pour l’approvisionnement en eau potable, et mis en place des pompes flottantes au niveau des barrages.

Il est à noter que le taux de remplissage des grands barrages situés dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dont la capacité dépasse 1,721 milliard m3, s’élève, à ce jour, à 38,72%, avec des retenues d’environ 666,75 millions de m3.

(Avec MAP)

Quitter la version mobile