Site icon Le journal de Tanger

Constitution algérienne : retour à la case départ !

Constitution algérienne : retour à la case départ !
[color=#999999][size=08]Le 15-02-2016 à 11:56:44 [/size][/color]
[justify][size=12][justify] Nouveau remaniement sur mesure de la Constitution algérienne. Le projet, adopté le 7 février par la majorité des députés, apporte quelques changements, dont certains ont été très critiqués. Parmi les nouveautés, la limitation du nombre de mandats présidentiels à deux, une disposition déjà en vigueur avant sa suppression en 2008 spécialement pour permettre au président Bouteflika de briguer un troisième mandat. Pléonasme flagrant : malgré son état de santé, le nouveau texte permet au président actuel de se présenter lors des prochaines élections prévues en 2019, ce qui pourrait lui offrir un nouveau mandat ! Autre disposition très critiquée, l’interdiction faite aux binationaux d’occuper de hauts postes dans la fonction publique. Cette mesure toucherait des centaines milliers de Franco-Algériens. Par ailleurs, la langue berbère (le tamazight) bénéficie désormais du statut de « langue officielle ».
La Constitution précise toutefois que l’arabe demeure la langue officielle de l’Etat- [/justify][/size][/justify]
[center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

Quitter la version mobile