Accueil » Actualités » Six Condamnations Pour Trafic de Bébé à Tanger ..!

Six Condamnations Pour Trafic de Bébé à Tanger ..!

Six condamnations pour trafic de bébé à Tanger
Le 07-03-2015 à 16:45:27

Dans une précédente édition, nous avions rapporté l’histoire de cette femme tombée enceinte d’un père inconnu. Elle décide alors de vendre son bébé à sa naissance. Pour cela, un couple maroco-espagnol intéressé a falsifié les papiers d’identité de la mère, afin que, lors de l’accouchement, elle se fasse passer pour la maman adoptive qui lui avait offert 10 mille dirhams, en échange de son nourrisson. Cette falsification devait faciliter l’enregistrement du nouveau-né dans l’état civil de la famille adoptive.

Mais, à la naissance de sa fille, en novembre 2014, la mère biologique revient sur sa parole, ne voulant plus vendre son enfant.

Sans trop revenir sur les détails, rappelons que cette affaire se termine devant le juge du tribunal de première instance de Tanger dont la de
ière audience du procès s’est prolongée tard dans la nuit de lundi à mardi de
iers.

Ainsi, un groupe de six personnes, dont une sage-femme, impliqués dans ce trafic, ont été condamnés à une peine globale de 7 ans de prison répartis comme suit :

La mère biologique a pris un an et demi de prison. L’enquête a révélé que ce cette femme avait des antécédents judiciaires car avait déjà été arrêtée pour la mort par négligence d’un premier son enfant de père inconnu ;
– Le couple maroco-espagnol a écopé un an et demi chacun, pour adoption illégale, corruption et falsification de papiers ;
– La sage-femme qui avait tenu un rôle d’intermédiaire, a été condamnée à 3 mois. Elle a donc pu sortir, vu qu’elle est emprisonnée depuis novembre 2014.

– Un agent de sécurité a pris 8 mois pour complicité ;
– Une femme de ménage a été condamnée un an et demi car, voyant que le groupe avait peur d’être découvert, elle leur exercé du chantage sur les mis en cause, devenant ainsi complice.

À propos admin

x

Check Also

Exposition de l’artiste “Mo Baala” à la galerie Delacroix

L’artiste Mo Baala expose ses œuvres, du 10 avril au 31 mai 2021,  à la ...

Villa Joséphine à Tanger : Alerte à la convoitise, la spéculation et l’escroquerie

Le Roi Mohammed VI, en sa qualité de garant de la protection et de la ...

La Fédération Marocaine des Editeurs de Journaux crée sa section à Tanger présidée par le Dr Abdelhak BAKHAT

Dans le cadre de son intense et continuelle dynamique d’organisation, d’encadrement et de régionalisation, et ...

%d blogueurs aiment cette page :