.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

Selon les Nations Unies Tanger classée 3ème ville la plus attractive d’Afrique après Le Caire et Johannesburg

Selon les Nations Unies  Tanger classée  3ème ville la plus attractive d’Afrique après Le Caire et Johannesburg

Les importantes villes du monde occupent une place essentielle dans l’attrait des Investissements directs étrangers (IDE). A ce titre, l’ONU-Habitat qui vient de publier son rapport sur les villes africaines les plus attractives en matière d’investissement, fait figurer quatre villes marocaines dans le Top 15, avec Tanger occupant la 3ème place sur la liste des 15 premières villes du continent, dont Le Caire en Egypte, et Johannesburg en Afrique du Sud occupent respectivement la première et la deuxième places.
Les trois autres villes marocains sont Casablkanca en 5ème place, Rabat 11ème et Marrakech 12ème.


Dans le dernier rapport du mois de juillet courant de l'ONU-Habitat, intitulé: «The state of African Cities 2018, the geography of african investment», l’institution revient sur les villes africaines les plus compétitives en matière d’investissement.
Ce rapport sur la géographie de l’investissement en Afrique vise à contribuer aux politiques de développement susceptibles de transformer les villes africaines en destinations plus attractives, compétitives et résilientes aux investissements directs étrangers.

Selon le rapport, les villes africaines doivent, pour attirer d’avantage d’IDE, améliorer leur accessibilité, leur connectivité à diverses villes du monde, leurs marchés et leur attractivité urbaine. En plus, elles devraient développer des stratégies pour devenir des nœuds clés pour la production, les services et des échanges internationaux.
De même, les politiques spatiales telles que le zonage industriel sont propices à créer des opportunités d’investissement.
Ce sont les villes qui remplissent le mieux ces conditions qui attirent le pus d’investisseurs étrangers. L’absence de ces éléments fait que les coûts de transactions sont élevés dans les villes africaines, ce qui réduit leur compétitivité et décourage les investisseurs étrangers.
L’Etude a classé 42 villes africaines selon leur attractivité durant la période 2013-2016. Ce classement est dominé par les villes sud-africaines (7 villes), marocaines (4 villes), égyptiennes (4 villes), nigérianes (3 villes), etc.
Dans le Top 15 des villes attractives du continent en matière d’investissement, on note une forte présence des villes marocaines. Le Maroc est de loin le plus représenté avec 4 villes (Tanger, Casablanca, Rabat et Marrakech), devant l’Afrique du Sud avec 2 villes (Johannesburg et Cape Town). Les autres pays étant représentés chacun par une seule ville: Caire (Egypte), Lagos (Nigeria), Alger (Algérie), Nairobi (Kenya), Abidjan (Côte d’Ivoire), Dakar (Sénégal), Accra (Ghana), Dar Es Salam (Tanzanie) et Tunis (Tunisie).
C’est la capitale égyptienne, Le Caire, qui occupe le rang de la ville la plus attractive du continent et se situe au 64e rang mondial. La capitale égyptienne a attiré 13,72 milliards de dollars d’investissement, devançant Johannesburg, la cité financière d’Afrique du Sud, avec 13,21 milliards de dollars.
Le Caire jouit d'un positionnement exceptionnel grâce aux routes maritimes et au Canal de Suez, mais aussi à son marché intérieur important sachant que Le Caire compte plus de 17 millions d'âmes.
Toutefois, dans ce Top 15, c’est la ville de Tanger qui a fait un bond considérable avec une croissance de 23,84% à 10,54 milliards de dollars d’investissement sur la période 2013-2016, se positionnant au 3ème rang des villes les plus attractives après Le Caire et Johannesburg en Afrique du Sud, mais devant Casablanca, la capitale économique du Royaume et Alger.
La capitale du Détroit jouit depuis quelques années des infrastructures de qualité, avec notamment le Port Tanger Med, l’autoroute Tanger-Casablanca, Tanger free-Zone, zone franche industrielle, chemin de fer, etc. Autant de facteurs qui ont amélioré l’accessibilité et la connectivité de la ville et du Maroc, et qui on attirer de nombreux investisseurs dont Renault Tanger et des centaines de fournisseurs automobiles.
Outre Tanger et Casablanca, les villes de Rabat (11e) et Marrakech (12e) figurent aussi dans ce Top 15 avec des montants d’investissement respectifs de 4,76 et 4,26 milliards de dollars.
Quant à Alger, la capitale algérienne, elle a vu son attractivité reculer avec des investissements s’établissant à 8,09 milliards de dollars.
La meilleure progression du classement a été réalisée par Accra, la capitale du Ghana, avec une croissance de 34,72% et 4,07 milliards de dollars.




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment