.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

2,7 millions de dh pour réhabiliter le Phare de Cap Spartel

2,7 millions de dh pour réhabiliter le Phare de Cap Spartel

12-07-2018 à 12:22:00

Le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, en coopération avec la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, projette la réhabilitation du phare de Cap Spartel, un monument historique qui nécessite une attention particulière puisqu'il s'agit du premier phare construit dans le Royaume depuis 1864.

La réalisation de ce projet nécessite une enveloppe budgétaire de 2,7 millions de dirhams.

Pour ce faire, un appel d’offres a été lancé et l’ouverture des plis est fixée au 19 juillet courant. Les travaux consistent en la réhabilitation du site afin de consolider sa position en tant que destination touristique privilégiée dans la ville de Tanger.

Il s’agit aussi de la construction du musée du phare dans le but de faire connaître l'histoire et le rôle de ce site très prisé par les touristes marocains et étrangers. Ce musée comportera des expositions qui donneront un aperçu historique sur le système des phares dans notre pays, qui constituait une partie importante de sa structure maritime.

Le Cap Spartel est un promontoire de la côte Nord du Maroc, situé à l’entrée sud du détroit de Gibraltar à 14 Km à l’ouest de Tanger. Il domine la mer d’une altitude de 315 m et bénéficie d’une forte pluviosité favorable à la végétation. Dans l’antiquité, le Cap Spartel s’appelait le Cap Ampelusium ou Cap des vignes.

La réhabilitation du phare contribuera à la préservation des particularités architecturales de ce site historique.
Sur le Cap Spartel, à 110 m d’altitude, se trouve ce phare qui commença à fonctionner le 15 octobre 1864. Sa construction fut ordonnée par le sultan Mohammed ben Abderrahman, à la demande des représentants consulaires des puissances européennes alarmées par les multiples naufrages qui se produisaient au large du cap.

Du point de vue technique, le phare ne cesse d’améliorer son efficacité à éclairer les eaux du détroit. À son inauguration en 1864, il n’est éclairé qu’à l’aide d’une lampe à pétrole. Des conditions qui limitent, mais ne font pas disparaître tous les risques de navigation. Au fur et à mesure, le phare se met aux normes et adopte définitivement le régime électrique.!

Ph : DR




Partager ceci :
رابط مختصر للمقالة تجده هنا
https://lejournaldetanger.ma/news3137.html
التعليقات
Add comment