.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

Des partis d'Afrique du Nord feront leurs assises à Tanger

Des partis d'Afrique du Nord feront leurs assises à Tanger

26-04-2018 à 10:43:05

Le Réseau des partis politiques démocratiques et modernistes d'Afrique du Nord, créé dimanche 15 avril à Sousse en Tunisie, en présence de l'USFP et du PAM, a décidé de se réunir à Tanger avant la fin de 2018 afin d'asseoir ses structures et de consolider ses assises.

Ce réseau est né lors d'une conférence des partis démocratiques et modernistes issus de la région du Maghreb. La conférence a été organisée à l'initiative du Mouvement Machrou Tounes.

Selon le premier secrétaire de l'USFP, Driss Lachgar, cette instance "reste ouverte à tous les autres partis politiques démocratiques et modernistes de tous les pays de la région".

Outre Machrou Tounes, l’Union socialiste des forces populaires, le Parti authenticité et modernité (PAM) et le Front des forces démocratiques (FFD- Maroc), le réseau regroupe Talaie El Hourriyet, le Front El Moustakbal et le Rassemblement pour la culture et la démocratie (Algérie).

Trois autres partis libyens Haraket El Moustakbal, le Parti Libya Al-Omma et le Parti de la coalition républicaine font partie de ce réseau dont la création a fait l'objet d'un communiqué signé par ses fondateurs. "Le réseau n'est pas une alternative aux structures de l'UMA dont les activités sont gelées", a ajouté le chef de l'USFP estimant que le réseau constitue "une partie du cadre maghrébin dont nous voulons une dynamisation rapide".

L'USFP agira au sein de cette instance "pour défendre les intérêts du Maroc notamment sa première cause nationale". "Nous rejetons la politique de la chaise vide surtout dans le contexte actuel où nos adversaires livrent des batailles sur tous les fronts, le dernier ouvert est la Tunisie", a martelé le patron du parti de la Rose. Driss

Pour rappel, le Réseau des partis démocratiques de l'Afrique du Nord a pour objectifs d'échanger les expériences et de renforcer la coopération et la coordination au niveau des formations politiques, des parlementaires, des femmes et des jeunes. Il compte aussi œuvrer dans les domaines économique et culturel pour surmonter les défis en éliminant les obstacles qui ont freiné jusqu'ici la construction de l'Union du Maghreb. Le réseau s'oppose au terrorisme et à l'extrémisme religieux. Il désire un Maghreb développé, prospère et vivant dans la sécurité.




Partager ceci :
رابط مختصر للمقالة تجده هنا
https://www.lejournaldetanger.com/news2941.html
التعليقات
Add comment