.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

Mondial 2026, Les scénarios possibles si le Maroc est éliminé avant le vote du 13 juin

Mondial 2026, Les scénarios possibles si le Maroc est éliminé avant le vote du 13 juin

Le 12-04-2018 à 17:31:20

Dans quelques jours, le Maroc recevra la visite de la fameuse Task Force (16 ou 17 avril-19 avril), censée évaluer le dossier de candidature du Royaume à l'organisation du mondial 2026. Si, comme le craint Fouzi Lekjaa, la procédure est déjà viciée, et que la candidature marocaine est rejetée par les amis de Zvonimir Boban, l'Amérique se retrouvera seule candidate le jour du vote, le 13 juin.

Mais alors, le trio nord-américain pourrait-il être désigné d'office comme hôte du mondial 2026 par la FIFA, ou faudrait-il quand même passer par un vote des 207 fédérations membres de l'instance gouvernante du football mondial? Que disent les textes?

Dans la procédure pour la désignation du pays hôte du mondial 2026, articles 15 et 16, il est écrit ceci: «dans le cas où une seule candidature est désignée par le conseil de la FIFA pour être soumise au vote lors du 68e congrès de l'organisation, la question sera la suivante:

Souhaitez-vous accorder le droit d'organiser la coupe du monde 2026 à ce candidat, ou pas (ce qui relancerait le processus de candidature en excluant les dossiers déjà étudiés)?»

L'article 16 dit: «en accord avec l'article 69 §2 (d) des statuts de la FIFA, une majorité simple (plus de 50% des votes) est nécessaire pour qu'une décision soit prise. Si la candidature restante n'atteint pas la majorité requise, la seconde phase de la procédure d'appel d'offre sera activée. Le nouveau calendrier serait alors adopté lors du 68e congrès de la FIFA, visant à la désignation du pays hôte de la coupe du monde 2026». En somme, on risque de revenir à la case de départ si le trio américain se présente seul au vote et n’obtient pas une majorité simple. Une situation qui ouvre la voie à des candidatures autres que celles des pays en lice actuellement.

Quels sont les scénarios possibles?
Hypothèse 1: United 2026 se retrouve seul candidat le 13 juin et la majorité des 207 fédérations votantes opte pour le trio nord-américain. Pourquoi pas? C'est une possibilité. Les Ricains auront alors l’organisation du Mondial 2026.

Hypothèse 2: choqués par les basses manœuvres de la FIFA, les votants rejettent la candidature américaine et c'est reparti pour un tour, sans Maroc 2026 ni United 2026, comme l'explique l'article 16. Car aujourd'hui le monde entier est au courant de ce qui se trame en coulisses avec la Task Force, donc l'empathie est du côté du lésé : le Maroc.

Tout est possible, mais il est envisageable que, en réaction, le monde du football dise non à l'Amérique, et au delà, à la FIFA. Si l'on ajoute à cela l'identité de l'adversaire, c'est un euphémisme de rappeler que les USA, via leur président Donald Trump, se sont créés beaucoup d'ennemis ces derniers temps.

Le Maroc communique régulièrement sur ses soutiens quand l'Amérique reste muette. De nombreux observateurs l'assurent : si le Royaume arrive au vote le 13 juin il sera élu comme pays hôte de la coupe du monde 2026. Oui mais voilà, la FIFA fait tout ce qu'elle peut pour empêcher cela.

Gianni Infantino peut retourner le schmilblick dans tous les sens, cette équation est quasi impossible. Quoiqu'il arrive d'ici le vote du 13 juin, le président de la FIFA risque bien d'être pris à son propre piège...

Ph : DR





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment