.:: Le Journal De Tanger  News ::.
Dernières nouvelles :

2ème édition du Festival international Ibn Batouta ..

2ème édition du Festival international  Ibn Batouta ..

Le 14-11-2017 à 08:40:04

Organisée par « l’association marocaine Ibn Batouta », la 2ème édition du festival international Ibn Batouta a officiellement démarré jeudi sous le thème « Les voyageurs, ambassadeurs de la paix ».

Selon les organisateurs, cette édition, qui intervient dans un contexte mondial en pleine turbulence, prévoit un programme aussi riche que diversifié, invitant les festivaliers et les amateurs du voyage, de l’art et de l’exploration à découvrir l’héritage culturel et historique du royaume qui a su préserver et diffuser, au fil des siècles, les valeurs de la paix et de la coexistence.

En faisant escale à Tanger, cité natale du célèbre voyageur marocain Ibn Batouta, cette manifestation humaine et historique ambitionne de faire valoir les travaux de cet illustre explorateur du 14ème siècle, qui est parti en pèlerinage à la Mecque pour ne rentrer que vingt-huit ans plus tard...

Cette deuxième édition qui sera clôturée demain dimanche, propose une programmation spéciale consacrant le rôle du voyage dans la promotion de la paix et de la tolérance, sachant que, durant son périple, Ibn Batouta avait sillonné plusieurs villes du Moyen Orient, exploré la Turquie, l’Iran, l’Inde et la Chine, avant de se rendre en Afrique subsaharienne pour faire le trajet de Tombouctou (Mali) jusqu’à l’ancien territoire du Khanat de la Volga (Bulgarie), avec pour mission la diffusion de son message de tolérance et de cohabitation entre les peuples et les religions.

Parmi les clous du festival, il y a le Carnaval organisé en partenariat avec les écoles et les centres de jeunesse ainsi que diverses troupes folkloriques, pour la promotion du personnage d’Ibn Batouta et d’autres grands voyageurs de l’histoire.

Les organisateurs estiment que cette promenade multiculturelle dans les principales artères de Tanger favorise la paix et la tolérance, avec pour objectif de démontrer que les Humains appartiennent certes à des cultures différentes, mais s’unissent au sein d’une seule et grande civilisation.

Après la cérémonie d’ouverture a eu lieu en milieu d’après-midi de jeudi au centre culturel Ahmed Boukmakh, les participants devaient prendre part, en début de soirée, à la cérémonie de vernissage d’une exposition d’art plastique et d’histoire avant d’être conviés à une soirée arabo-andalouse célébrant la paix.

Hier vendredi devait être consacré à une Journée africaine également pour la promotion de la paix, alliant une pièce théâtrale intitulée « Le terrorisme à la porte » présentée par le groupe « Zaal Et Khadra » du royaume de Jordanie, suivie d’une conférence sur le thème de « L’eau et l’homme : paix et coexistence » animée par un groupe du Musée Mohamed VI pour la civilisation de l’Eau, et d’une deuxième conférence sur « L’héritage d’Ibn Batouta » présentée par groupe scientifique Anouar avec une intervention sur « L’image du Golfe Arabique à travers le voyage d’Ibn Batouta ».

Après un intermède artistique intitulé « Street art et performances artistiques », les participants avaient rendez-vous avec deux autres conférences, la première consacrée à « La découverte de soi à travers le voyage » et la deuxième développant le thème « Etre Femme au Maroc » animée par l’association Ladies Circle.
Dans la soirée, le public était convié à une soirée africaine pour la promotion de la paix.

Aujourd’hui samedi, le programme débutera à 10 heures avec une conférence sur le thème : « Entre les écrits et la vie du grand écrivain espagnol Juan Goytisolo ».
Parallèlement, des Jeunes de l’University Of New England animeront une conférence intitulée : « International volunteering, an efficient way for building peace, promoting tolerance and universal values ».

Dans l’après-midi, on assistera, selon le choix, à des ateliers pour Jeunes à l’ University Of New England, à une conférence sur le « Vivre ensemble dans un monde en rupture de dialogue : Quel rôle pour la culture et l’inter-culturalité ?» donnée par Ali Sedjari à la chambre de commerce ; à une deuxième conférence sur « Le voyage entre le monde arabe et l’Amérique Latine » animée par le « Conseil pour les relations entre le Monde Arabe, l’Amérique latine et les Caraïbes (CARLAC) » et à une intervention sur « L’immigration et intégration des Arabes au Mexique » développée par un représentant de l’ambassade Mexicaine au Maroc à l’University of New England, ainsi qu’à une troisième conférence animée par Michleh au centre culturel Ahmed Boukmakh
La soirée sera consacrée à un Dîner de Gala avec animation et à un concert musical au centre culturel Ahmed Boukmakh.

Le programme de la dernière journée de demain dimanche dédiée à la clôture du festival, débutera à 9h30 par un spectacle pour enfants et la projection d’un court métrage à la salle Ahmed Boukmakh.
Au même moment, une pièce théâtrale intitulée « Amirat El Ouard » sera jouée par l’Association Forsaty Assadaka au Technopark.

Parallèlement, on assistera au « Carnaval de l’union ».
En milieu d’après-midi, le public aura rendez-vous avec la pièce théâtrale « L’bouhali L’jawal » présentée par l’association Tawassoul à la salle Beckett.
Le festival sera clôturé dans la soirée par la projection de deux films : « Tinghir-Jerusalem » et « Um Cheghag»...


PH : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment