Accueil » Région & La ville » Naissance de l’Union des associations des zones industrielles de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Naissance de l’Union des associations des zones industrielles de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Adil Rais élu présiden
[color=#999999][size=09] Le 28-11-2016 à 10:25:15 [/size][/color][b][justify][size=12][color=#000000]Sept associations représentant les zones industrielles de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont tenu, la semaine de
ière au siège du conseil régional à Tanger, l’assemblée générale constitutive de « l’Union des associations des zones industrielles de la région Tanger-Tétouan-AlHoceima », portant à la présidence Adil Raïs qui a dirigé depuis toujours, avec brio, l’association de la Zone industrielle de Tanger ([color=#993300]AZIT[/color]) et qui est aussi vice-président de la [color=#993300]CGEM-Nord[/color]. [/color][/size][/justify][/b][justify][size=12][color=#000066]Pour le président, cette nouvelle union devrait permettre l’amélioration de la compétitivité de l’industrie dans son ensemble et fou
ir aux unités industrielles les moyens à même de leur éviter les coûts de la non-qualité.

Dans une déclaration à la presse,[color=#ff0000] M. Raïs[/color] a indiqué que les zones doivent être bien équipées en réseaux d’eau, d’électricité, d’assainissement, de voiries et d’éclairage, estimant qu’un déficit quelconque en équipements de base ou un manque de services peuvent impacter négativement la production des usines.

« C’est le cas à Tétouan où des unités industrielles ont récemment souffert de coupures récurrentes d’eau » dira-t-il.

Conce
ant la réhabilitation des zones industrielles de la région, le nouveau président affirme que le problème du délabrement des ZI est général au Maroc et que les zones de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima n’affichent pas un état satisfaisant dans leur ensemble à l’exception de Tanger Free Zone (TFZ) considérée comme la plus mode
e, en mesure d’être prise comme modèle.

M. Raïs envisage à moyen et à long termes [color=#ff0000]l’adoption d’un plan de réhabilitation[/color] et de mise à niveau des ZI avec un standard à respecter et un cahier des charges bien adapté à la situation actuelle de ces zones.
« Nous devons intégrer dans ce projet tous les travaux de mise à niveau, tels que ceux liés aux réseaux d’assainissement liquide et de déchets solides », explique-t-il.

A propos de l’investissement dans l’industrie marocaine, M. Adil Raïs estime que l’investissement national à tous les niveaux devrait se faire par le biais de coûts de facteurs, afin d’apporter à l’entreprise marocaine, considérée comme grande génératrice d’emploi et de richesse, le soutien en matière de fiscalité, mais aussi en termes de formation à travers la création de centres dans les ZI traditionnelles.

« Nous sommes certes favorables pour tous les avantages accordés par la TFZ aux investisseurs installés sur ses terrains et il serait souhaitable de donner aussi, dans ce même contexte, l priorité aux entreprises marocaines opérant à l’extérieur de cette zone » dira le nouveau président.

En ce qui nous conce
e, nous tenons à féliciter M. Adil Raïs pour la nouvelle confiance placée en lui exprimer nos sincères vœux de pleine réussite dans sa noble mission…[/color][/size][/justify]
[size=10][color=#666666] Ph:Hamouda[/color][/size][center][size=14][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :