Accueil » Actualités » Le président de l’AMITH Mohamed BOUBOUH de plus en plus contesté

Le président de l’AMITH Mohamed BOUBOUH de plus en plus contesté

Le président de l’AMITH Mohamed BOUBOUH de plus en plus contesté

262 professionnels signent  une pétition réclamant sa démission

 

Une pétition signée par les responsables de 262 entreprises du Textile et de l’Habillement affiliées à l’Association  marocaine des industries du Textile et de l’Habillement  de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima (AMITH-Nord), indique que cette association  n’a jamais été aussi divisée : «Le secteur du textile de la région nord vit une phase difficile et conflictuelle, une crise que le secteur n’a jamais connue auparavant», déplorent les signataires, dénonçant  «les agissements» du président actuel de l’AMITH qui, selon eux, aurait «délibérément manœuvré pour tirer profit personnellement de la situation de crise du secteur, notamment en ce qui concerne la mauvaise gestion du processus de fabrication de masques de protection».
Les signataires de la pétition accusent Mohamed Boubouh d’avoir transformé cette action à objectif caritatif et solidaire en une opération purement commerciale.

«Face à cette situation alarmante et compte tenu de l’histoire illustre et des actions valorisantes de l’AMITH, qui s’étendent sur plus de 60 années, et compte tenu des échecs accumulés par M. Boubouh pendant la période où il a assumé la présidence de l’association, les professionnels du secteur du Textile et de l’Habillement signataires de cette pétition retirent leur confiance à M. Boubouh et l’appellent à présenter sa démission de la présidence de l’AMITH, et ce, afin de préserver les traditions et la crédibilité de l’association et de préserver les intérêts de ce secteur vital», concluent les signataires.

Rappelons que, dans notre précédente édition, nous avions rapporté une information de dernière minute qui reste, évidemment à vérifier.
Cette information  annonce que  Mohamed Boubouh  se serait tracé une nouvelle stratégie pour mettre à genoux l’industrie du Textile et de l’Habillement  à Tanger.
Pour  cela, il aurait décidé de faire orienter toutes les commandes des donneurs d’ordre espagnols, vers les unités industrielles de Casablanca au détriment de celles du nord du royaume.
Si cette nouvelle machination  venait à se confirmer, elle aurait aussi pour objectif de créer la discorde entre les adhérents à  l’AMITH nationale.
Une manière de diviser pour régner…

 

 

À propos admin1

x

Check Also

A quand la réouverture des frontières au Maroc ?

La réouverture des frontières marocaines demeure un sujet flou que personne ne s’aventure à évoquer, ...

Le Journal de Tanger du 27 Juin 2020 en PDF

Nous vous recommandons de lire la dernière édition du Journal de Tanger disponible dans les ...

Le Pr  Rachid AMAHJOUR nommé directeur du nouveau  Palais des Arts et de  la Culture à Tanger

C’est avec un réel plaisir que nous avons appris que notre concitoyen, le  professeur Rachid ...

%d blogueurs aiment cette page :