Accueil » Région & La ville » Le Pr Houdaifa Ameziane reconduit à la présidence

Le Pr Houdaifa Ameziane reconduit à la présidence

C’est avec un réel plaisir et une grande fierté que nous avons accueilli l’excellente nouvelle de la nomination par SM le Roi Mohammed VI, du Pr Houdaîfa Ameziane, à un deuxième mandat au prestigieux poste de Président de l’Université Abdelmalek Ess

L’Université Abdelmalek Essaâdi, créée en 1989 et dont le siège est à Martil à Tétouan, compte les neuf établissements supérieurs suivants: Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales à Tanger ; Faculté des Sciences et Techniques à Tanger ; Ecole Nationale de Commerce et de Gestion à Tanger; Ecole Nationale des Sciences Appliquées à Tanger ; Ecole Supérieure Roi Fahd de Traduction à Tanger ; Faculté des Lettres et des Sciences Humaines à Tétouan ; Faculté Polydisciplinaire à Tétouan ; Faculté des Sciences à Tétouan, et Faculté Polydisciplinaire à Larache.

La cérémonie de mercredi s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont notamment des doyens des facultés de l’université Abdelmalek Essaâdi, des enseignants et chercheurs universitaires, ainsi que de plusieurs représentants de la société civile.

Intervenant à l’occasion, Mme Benkhaldoun a indiqué que le gouve
ement place l’université marocaine au cœur de ses préoccupations eu égard à son rôle central dans la réalisation du développement durable et la consolidation du positionnement du Royaume parmi les pays émergeants qui valorisent leurs ressources humaines et promeuvent la société de la connaissance, pour faire face aux défis de développement actuels et futurs.

Mme Benkhaldoun a, d’autre part, annoncé la création de l’Agence nationale d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, qui aura pour mission notamment l’évaluation objective de la recherche scientifique et la promotion de la culture de l’excellence dans les universités nationales.

Pour le président reconduit, le Pr Houdaïfa Ameziane, le programme pédagogique et scientifique de l’université Abdelmalek Essaâdi a pour objectif de renforcer le rayonnement de cet établissement, à travers la présentation d’une formation spécialisée et de qualité, et de contribuer à la promotion du positionnement du système éducatif marocain à l’échelle mondiale.
Outre ses missions pédagogiques et scientifiques, l’université aspire à participer au développement soutenu que connait la région de Tanger-Tétouan, à soutenir les efforts déployés pour relever les défis économiques et industriels au niveau régional et à accompagner la mise en œuvre de la régionalisation avancée, a-t-il indiqué.

Né le 19 juillet 1957 à Tétouan, Houdaïfa Ameziane baignera tout au long des périodes de son enfance et de son adolescence dans un milieu d’intellectuels et se passionnera très tôt pour la lecture, imprégné de la culture arabo-musulmane sous l’influence de son père, docteur en théologie de l’Université Al Azhar (Egypte), ayant assuré pendant longtemps la fonction de professeur, puis celle de doyen de la Faculté Ossoul Eddine de Tétouan et enfin celle de Président du Conseil des Oulémas de la région.

Au lendemain de l’indépendance du Maroc, ce père-guide suprême pour ses enfants, est contraint à l’exil à cause des évènements survenus dans le Rif. Ce sont alors la mère et les oncles mate
els du jeune Houdaïfa qui prendront le relais de son éducation.

«Ils m’ont inculqué l’esprit critique, le militantisme et les valeurs progressistes en vogue à l’époque ; et surtout l’amour et la passion pour les sciences sociales en général, et l’économie en particulier, à travers des lectures comme «le Capital» de Karl Marx, «Que faire» de Vladimir ; Lénine, mais aussi des auteurs comme Samir Amin, Rosa Luxembourg, etc.», se remémore Houdaïfa Ameziane, considérant que sa vocation était ainsi toute tracée.
Ses frères et sœurs ont tous suivi des études supérieures encadrées par ses parents, soit dans le domaine de la médecine, soit dans celui des sciences (physique, biologie).

«Il faut souligner que pendant toute notre scolarité, notre père nous martelait de sa devise préférée : «Surtout, étudiez et réussissez, je m’occupe du reste !», se souvient Houdaïfa, avec émotion, affirmant qu’il n’en fallait pas plus pour le motiver dans sa quête du Savoir.

Ainsi donc, il Le jeune Houdaïfa fait ses études primaires et secondaires à Tétouan où il obtient son baccalauréat en Sciences économiques en 1975, à l’âge de 18 ans. «Le choix de cette discipline a été fortement déterminé par mon rejet, très tôt, des études scientifiques pures et dures dans lesquelles je ne me retrouvais pas», reconnaît-il.
Houdaïfa Ameziane part ensuite à Rabat où il décroche une licence en sciences économiques, avant de rejoindre l’Université de Paris X où il prépare successivement une Maîtrise, un D.E.A et un Doctorat en Economie publique, Planification et Politique économique, en 1982.

La même année, il entame sa carrière professionnelle en intégrant l’enseignement supérieur à la Faculté de Droit de Marrakech en qualité de professeur assistant, enseignant la comptabilité générale et la macroéconomie mais aussi la gestion financière, la comptabilité approfondie pendant quelques années. Il a aussi enseigné la macro économétrie en tant que professeur associé à la Faculté de Droit de Casablanca en 1987/88.

Parallèlement à sa fonction d’enseignant, il poursuit ses recherches scientifiques et décroche un Doctorat d’Etat en sciences économiques qu’il a soutenu en 1990 avec le professeur Habib El Malki sur le thème : « Analyse des dépenses publiques au Maroc: Une étude des relations Etat – économie», à la Faculté de Droit de Rabat.

A partir de là, il sera promu professeur dans le département des Sciences économiques, toujours à la Faculté de Marrakech.
Le Pr Houdaifa Ameziane est aussi membre fondateur de l’Ecole supérieure de commerce de Marrakech dont il a assumé la responsabilité du département gestion depuis sa création en 1986 et jusqu’en 1995. Il est également membre fondateur de l’Ecole doctorale de gestion (EDG) d’Oujda depuis 1998, et responsable du module intitulé «Environnement entrepreneurial marocain». Il a été aussi professeur associé à l’Ecole supérieure Roi Fahd de Traduction à Tanger, entre 1999 et 2003.
En 1996, il intègre, sur sa demande, la Faculté de Droit de Tanger nouvellement créée, d’abord comme enseignant, ensuite comme vice-Doyen et Doyen par intérim de cette institution pendant deux ans.

Après l’entrée en vigueur de la réforme de l’enseignement supérieur (loi 01-00) et plus exactement à partir de novembre 2003, le Pr Houdaifa Ameziane est nommé par SM le Roi Mohammed VI, Directeur de l’Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger (ENCGT), fonction qu’il a assurée avec brio de cet établissement supérieur tangérois, un pôle du Savoir au rayonnement dépassant les frontières du Royaume. Ceci jusqu’au mois de décembre 2010, lorsque le Professeur Houdaifa Ameziane est nommé, par Sa majesté le Roi Mohammed VI, Président de l’Université Abdelmalek Essaâdi.en remplacement de l’éminent Pr Mustapha Bennouna qui avait également assuré deux mandats à la tête de cette prestigieuse université.
Parallèlement à ses fonctions académiques, le Pr Houdaïfa Ameziane a participé à la mise en place de la réforme pédagogique en tant que membre du Bureau de coordination de la C.E.F.I.M (Commission d’expertise des filières et des modules), mais aussi comme coordonnateur de la Commission nationale d’expertise des filières (Licence et Masters) en gestion auprès de la CNACES (Commission nationale de coordination de l’enseignement supérieur).

Il a été également expert–consultant, membre d’une Commission ad-hoc auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, et consultant auprès de la FAO et de la Société Financière Inte
ationale relevant de la Banque mondiale.
Nous saisissons cette nouvelle occasion pour féliciter le Pr Houdaîfa Ameziane pour la nouvelle confiance Royale placée en lui, et lui exprimons nos sincères vœux de continuation et de pleine réussite dans sa noble mission.
Mohamed ABOUABDILLAH

À propos admin

x

Check Also

Covid 19: Amélioration de la situation épidémiologique à Tanger..

Depuis quelque temps, la situation épidémiologique s’améliore nettement à Tanger dont la population a longtemps ...

Emouvant Hommage posthume à la mémoire de l’Ange Adnan..

                                par Habiba Touzani Idrissi Papa, Maman, Ne me cherchez plus . Ce soir ...

Transport touristique :Les professionnels dans la tourmente

Entre le manque de visibilité, le risque de faillite, les crédits et les assurances…, les ...

%d blogueurs aiment cette page :