Accueil » Actualités » Grand malaise dans le secteur du Textile et de l’Habillement..

Grand malaise dans le secteur du Textile et de l’Habillement..

Grand malaise dans le secteur du Textile et de l’Habillement

Des professionnels  souhaiteraient la démission de Mohamed BOUBOUH de la présidence nationale de l’AMITH

L’association marocaine des industries du textile et de l’habillement de la région de Tanger  (AMITH-Nord),  a diffusé, la semaine dernière,  un communiqué que nous avons intégralement publié dans notre précédente édition, détaillant les causes qui ont conduit à la démission du président et de huit membres du bureau dirigeant, évoquant des vices de « mauvaise gestion dans  l’opération de fabrication de masques de protection, motivée par des mesures de solidarité nationale, et s’inquiètent de voir cet élan de solidarité se transformer en une opération purement commerciale, en imputant la responsabilité au président de l’AMITH nationale, Mohamed Boubouh,  l’accusant de « non partage d’information collective, d’être à l’origine de fabrication de masques non conformes et d’avoir profité de sa position pour produire et commercialiser des masques pour son propre compte, au détriment de l’utilité publique au profit des Marocains (Cf communiqué).
Aussitôt, une commission provisoire a pris le relais du bureau démissionnaire pour gérer les affaires de l’association.
Cette commission validée par le conseil national d’administration de  l’AMITH nationale, est conduite par l’ancien président de la section nord de la confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM-Nord),  Kamal Mazari, et constituée, en outre, de MM. Adil Dfouf représentant la Zone industrielle de Moghogha ; Laghmouch (Zone industrielle de Gzenaya – AIZIG), Ahmed Amerniss ( Zone industrielle Al Majd) et Naoual Lemlih  (Tanger Free Zone –TFZ).
Ladite commission est chargée  de faire d’abord tourner les unités industrielles à l’arrêt des  suites de la pandémie du Coronavirus, et ensuite, rétablir la situation légitime  en organisant des élections transparentes pour  former un nouveau bureau dirigeant de l’AMITH-Nord.
Mais, pour l’instant, ce qui retient notre attention, c’est cette lettre non signée, circulant sur les réseaux sociaux,  dont nous publions le contenu ci-dessous, et  dans laquelle l’AMITH – Nord solliciterait la démission du président de leur association nationale,  Mohamed Boubouh.
Qu’en est-il exactement ?


Chers Collègues,

Nous vivons une période complexe, grave et certainement une crise sans précédent.
        Nous attendions et attendons de nos Associations et Fédérations une implication totale dans la résolution des problèmes de nos adhérents, nous attendons une transparence et mobilisation sans limite de ses dirigeants. Cela afin d’apporter le soutien, la visibilité et l’accompagnement nécessaires aux secteurs.
       Hélas, chers collègues, la Présidence actuelle de l’AMITH Nationale n’a pas été celle qu’on espérait. M. Boubouh a passé son temps à manœuvrer pour tirer un profit personnel de la situation de crise que nous vivons, il a omis volontairement de partager des informations cruciales sur les homologations des tissus , sur la commande publique de masques, sur les autorisations d’exportation desdits masques, il a en outre essayé “de diviser pour régner”, en créant des conflits entre les professionnels de Tanger et Casablanca…  
        De tout ce qui précède, nous, industriels du secteur textile et habillement, demandons la démission immédiate et sans condition de M. Boubouh de son poste de Président de l’AMITH Nationale.



NB
 : Les choses en étant arrivées à ce stade de blocage, et en attendant une évolution, dans un sens ou dans l’autre, de cette affaire, et afin de ne pas nous répéter, la rédaction de notre hebdomadaire a décidé de suspendre ses articles sur ce sujet pendant deux semaines, tout en restant attentive à tout développement de ce  dossier au goût malsain.

À propos admin1

x

Check Also

Veille de  l’Aïd Al Adha: Le gouvernement sème la panique

Dimanche 26 juillet 2020. Fin d’après-midi. A cette heure, des milliers d’estivants reviennent des plages ...

Covid 19 :Arrêt des usines de Tanger jusqu’au 12 août

Face à la multiplication effrénée de nouveaux cas de Covid 19 à Tanger, les industriels ...

Propagation du Covid 19 à Tanger

Propagation du Covid 19 à Tanger Les absurdités de certaines critiques déplacées Il existe un ...

%d blogueurs aiment cette page :