Accueil » Actualités » Fin de l’infamie de Bouya Omar

Fin de l’infamie de Bouya Omar

Fin de l’infamie de Bouya Omar
Le 24-06-2015 à 13:22:42
Jusque-là, ils étaient 800 malades entassés dans ce « centre » établi à proximité du mausolée de Bouya Omar, dans la région de Kelaât Sraghna, sans soins et sans attention particulière.
70% de ces 800 patients étaient entièrement livrés à leur sort, le plus souvent enchaînés et parfois assommés de drogues de toutes natures. Le « centre » réalisait une recette annuelle d’environ 10 millions de DH versés par les familles des malades.

Cette situation dramatique qui existe depuis des dizaines d’années a perduré jusqu’au 11 juin, date à laquelle a commencé l’évacuation des pensionnaires de ce centre, à l’initiative du ministre de la Santé qui a bravé toutes les contraintes et toutes les oppositions.

Cette première étape conce
e une soixantaine de pensionnaires.

Un budget de 40 millions de dirhams a été débloqué pour l’opération, qui a mobilisé d’importants moyens logistiques et humains. En effet, 60 ambulances étaient mobilisées avec 34 médecins et 122 infirmiers spécialisés dans les soins psychiatriques. Les ambulances ont commencé à transporter les malades vers les hôpitaux et dispensaires proches de leurs domiciles, où ils recevront des soins avec toute l’attention nécessaire à leur état de santé, pendant que leurs familles bénéficieront d’une assistance psychologique.

D’autres étapes suivront progressivement jusqu’à l’évacuation totale du centre de Bouya Omar.

À propos admin

x

Check Also

Covid-19: Mesures restrictives au lendemain de l’Aïd Al Adha..

Compte tenu de la surprenante hausse du nombre de contaminations et de décès enregistrés ces ...

Action sociale Fondation Microcrédit du Nord..

Assurer la pérennité de l’institution   Dans une récente édition, nous avions rapporté que « La ...

Défis transformationnels… pour développer «  l’humain » dans monde du travail de demain..2 ème partie 

Défis transformationnels  Deux académies font le pont entre la Belgique et le Maroc pour développer ...

%d blogueurs aiment cette page :