Est-ce la fin de l’empire El Omari ?

Est-ce la fin de l’empire El Omari ?
Le 09-01-2018 à 12:19:58 Un article signé de la plume du jou
aliste Rachid Nini, paru sous le titre de « Société des frères El Omari » dans l’édition du 2 janvier courant d’un jou
al national, dénonce les manigances et met en doute l’empire financier du président de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyas El Omari…
Le jou
aliste qui qualifie Ilyas El Omari de « Touche à tout » forçant les portes de plusieurs domaines, depuis la politique aux disciplines sportives, en passant par la diplomatie, l’action sociale, le jou
alisme, le renseignement et le monde des affaires, ce qui donne de lui une image d’« Homme puissant et influent » et d’« encyclopédie vivante ». Une image erronée pour ceux qui ont connu et qui connaissent cet individu.

Nini estime que l’homme s’est, en effet, converti, de façon spectaculaire, en quelques années, passant de l’individu jetant la poudre aux yeux, en s’acha
ant contre l’Etat et ses institutions, en dénonçant les années de plomb, en revendiquant l’indemnisation des victimes de cette époque et, en exigeant, d’une manière générale, l’amélioration des conditions de vie des citoyens, à cet homme qui, aujourd’hui, adopte le langage de l’homme fortuné, conciliant, cherchant subtilement et à tout prix une place au soleil.

Ilyas El Omari qui, en tant que secrétaire général « en sursis » à la tête du parti Authenticité et mode
ité (PAM) et de président imposé à la région Tanger-Tétouan –Al Hoceima, prétend ne rien posséder et ne jouissant d’aucune relation influente, écrit Rachid Nini, considérant qu’en se terrant ainsi, cela lui permet d’agir en toute quiétude pour amasser tranquillement sa fortune, comme l’ont fait d’autres avant lui.

« Et à chaque fois que sa fortune est évoquée, Ilyas El Omari sort ses griffes pour défier quiconque de prouver ses richesses, allant jusqu’à le menacer de poursuite en justice » écrit le jou
aliste, ajoutant que cette situation artificielle ne peut durer éte
ellement et qu’elle annoncerait probablement la fin d’un empire mal fondé.
C’est valable aussi pour l’image erronée que veut donner El Omari de sa personne à travers les médias électroniques ou autres qui ne jurent que par lui, par ses compétences, son nationalisme, son intégrité, entre autres d’autres valeurs dont il possède rien, en réalité.

Mais, Ilyas El Omari ne parviendra jamais à soudoyer les plumes libres et honnêtes qui continueront à dénoncer ses manigances et son évolution dans les eaux troubles.
Le genre de comportement comme celui d’Ilyas El Omari n’est plus toléré par le citoyen marocain qui revendique, aujourd’hui, un assainissement radical dans tous les domaines afférents à la gestion de la nation et de ses institutions.

Le séisme politique en marche n’épargnera personne… ! .. PH : DR

À propos admin

x

Check Also

Un pédophile français devant le parquet à Tanger

Un ressortissant français, arrêté en flagrant délit d’actes pédophiles, le 14 mai dernier à Tanger, ...

Le directeur du CRI-TTA Omar CHRAÏBI Contraint à un congé ouvert

Le directeur du centre régional d’investissement Tanger –Tétouan-Al Hoceima ( CRI-TTA), Omar CHRAÏBI, aurait été ...

Commerce extérieur : un trou de 206 milliards de dh !

Le commerce extérieur est l’une des faiblesses structurelles de l’économie marocaine. Le déficit commercial s’est ...

Aller à la barre d’outils