Accueil » Sport » Crise du basket marocain

Crise du basket marocain

Crise du basket marocain
[size=8][color=#999999]Le 02-02-2016 à 11:43:58 [/color][/size][justify][size=12][justify] Le basket marocain est dans l’impasse :une crise jamais connue dans l’histoire du sport au Maroc. Dans deux jours, le mois de Février sera sur les calendriers et il n’existe aucune compétition qui indique que le jeu de la balle orange est vraiment pratiqué dans le pays. Les équipes continuent leur préparation et multiplient les rencontres amicales. Les dirigeants paient de leurs propres poches les joueurs et les membres du staff technique et médical. Le MAS de Fez a engagé un manager européen de la Serbie et des basketteurs étrangers.

L’IRT en a fait de même en recrutant des renforts de bon niveau en dépit du manque de moyens financiers. Les FAR et le WAC ont suivi l’exemple et possèdent un effectif de choix. La motivation existe et tous les clubs veulent rivaliser avec la formation made NBA le champion l’AS de Salé dont le comité est à féliciter pour le développement du basket. Tout y est : volonté,travail,technique…..Mais où est le championnat ?Où est la coupe ?Où est la sélection nationale ?Où est la Fédération ?Rien.

Que se passe-t-il vraiment pour que tout le monde parle d’une éventuelle année blanche ?Si toutes les compétitions sont « gelées »,ce sera le grand scandale de l’histoire sportive. Le litige existe au sein même de la Fédération avant d’être un différend entre le président fédéral et les clubs. On accuse, on s’accuse et les membres FRMB sont pointés du doigt. L’accusation porte sur la mauvaise gestion administrative et surtout financière. Le désaccord président-trésorier ne cesse de faire couler beaucoup d’encre et le rapport financier n’a pas encore été signé. Les clubs sont divisés : les uns sont pour la continuité du président, les autres contre. A l’unanimité, on exige une assemblée générale pour sauver le basket. Mais personne ne se décide :ordinaire ou extraordinaire ? Le départ du président est à l’ordre du jour. Celui-ci veut rester parce qu’il a été élu et n’a pas terminé son mandat de quatre ans. Confusion totale.

[center][img]www.lejournaldetanger.com/images/newspost_images/salam_basket.jpg[/img][/center]Une question se pose et mérite la réflexion:
Qu’attend le ministère de la Jeunesse Sports pour intervenir ? Qu’attend le comité olympique pour trancher le litige ?
Qu’attendent le gouve
ement et le parlement pour résoudre le problème ? Maintenant, toujours à ce sujet, la Cour supérieure des comptes a adressé une lettre n° 125/2015 demandant au ministère de tutelle des détails des dépenses de toutes les fédérations.

Les différents conseils fédéraux ont répondu favorablement à cette demande à l’exception de la FRMB.
Ainsi, la Cour supérieure des comptes aura son mot à dire.[/justify][/size][/justify][size=7][color=#999999]PHOTO : DR[/color][/size][center][size=15][b][color=#006699][link=http://www.lejou
aldetange
ews.com]Le Jou
al De Tanger[/link][/color][/b][/size][/center]

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :