Accueil » Actualités » Coronavirus : Le taxi de tous les risques

Coronavirus : Le taxi de tous les risques

La scène se déroulait  hier vendredi  à l’intérieur d’un petit  taxi à Tanger, occupé par le chauffeur et deux passagers dont moi-même, seul sur le siège arrière, et une dame installée à côté du conducteur, sur ce qu’on appelle généralement  « le siège du mort ». Cette fois, cette appellation était bien justifiée car, la scène qui se déroulait sous  mes yeux était tout simplement ahurissante.
En effet, au mépris de toutes les mesures de protection contre la propagation du virus Covid19, que l’on n’arrête pas de nous enseigner à longueur de journée, la passagère, franchement tournée  vers son voisin, trop bavarde, la bouche grande  ouverte  tout au long du trajet d’une dizaine de minutes, tenait une conversation, voire un monologue  futile avec le chauffeur qui recevait sur la face des milliers de gouttelettes de salive  éjectées par sa voisine, totalement déconnectée de la réalité et du risque de contamination.
Ce qui serait judicieux, c’est que  les passagers observent le silence dans un espace aussi réduit que celui d’une voiture automobile.
Ce conseil pourrait  être ajouté à la batterie de recommandations que nous dispensent les professionnels de la Santé.
En attendant, les chauffeurs de taxis doivent, de leur côté, faire en sorte de ne pas provoquer, encourager  ou s’associer aux discussions avec leurs passagers.

.                                                                         M.B.

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trois communiqués focalisés sur La Femme et les Jeunes du Nord

Dans le cadre d’une vaste  campagne de communication, à l’occasion de la commémoration de la ...

Après un léger déclin conjoncturel, on relève une Renaissance culturelle à Tanger

La cité pittoresque de Tanger a , de tout temps, été le berceau de différentes ...

Nador Saisie de 5000 comprimés d’ecstasy

Dans la soirée de samedi dernier,  la police judiciaire de Nador a procédé à la ...

%d blogueurs aiment cette page :