Accueil » Région & La ville » Coopération maroco-espagnole contre le crime organisé Après une première rencontre à Tanger Hassad et Fernandez Diaz se retrouvent à Tétouan

Coopération maroco-espagnole contre le crime organisé Après une première rencontre à Tanger Hassad et Fernandez Diaz se retrouvent à Tétouan

L’Espagne et le Maroc continuent à œuvrer de concert pour booster leur partenariat en matière de lutte contre le crime organisé.Ainsi, après une première réunion à Tanger le 24 mars 2014, entre les ministres de l’intérieur marocain, Mohamed Hassad, e
Le 27-02-2015 à 11:56:00

Au lendemain du démantèlement d’une dangereuse cellule terroriste par les services de sécurité marocains et espagnols, en mars de
ier, les deux ministres marocain et espagnol de l’Intérieur s’étaient réunis le 24 mars de
ier à Tanger pour étudier les moyens de booster leur partenariat en matière de lutte contre le crime organisé.

Trafic de drogue, terrorisme, traite des humains, coopération policière sont autant de sujets que les deux ministres de l’Intérieur avaient évoqué lors de cette première rencontre et ce sont les mêmes sujets qui ont été débattus lors la récente visite du ministre espagnol de l’Intérieur, mercredi de
ier à Tétouan où il a été accueilli par son homologue marocain, Mohamed Hassad.

On apprend, effectivement, que parmi les points abordés lors de cette réunion de travail, il y a, en premier lieu, celui de la consolidation de la coopération en matière de lutte contre le terrorisme. Les deux ministres ont renouvelé leur attachement à améliorer continuellement les mécanismes d’échange d’informations entre les services de renseignements, notamment dans le domaine de la lutte contre les réseaux de recrutement de combattants pour les groupes terroristes. A ce propos, les deux ministres se sont félicités des résultats probants obtenus, grâce à cette coopération soutenue, comme en témoignent les opérations de démantèlement de réseaux opérant au niveau des deux pays, réalisées respectivement aux mois de mars, juin et août 2014.

S’agissant de la lutte contre le trafic de drogue, les deux ministres ont affiché leur satisfaction quant aux résultats de la coopération entre les services des deux pays. En témoigne notamment le démantèlement de réseaux ayant recours aux aéronefs pour le transport des drogues à travers le détroit de Gibraltar. Autre question abordée lors de cette réunion, celle de la migration irrégulière. On apprend que le ministre de l’Intérieur espagnol a remercié son homologue marocain pour les efforts déployés par les autorités marocaines en matière de lutte contre ce phénomène.

A l’issue de cette réunion, les deux ministres ont convenu de se réunir au moins une fois par semestre afin de coordonner la mise en œuvre des mesures de coopération décidées, évaluer les réalisations accomplies et arrêter les actions futures de coopération à envisager.

À propos admin

x

Check Also

Larache : Viol sauvage d’une sexagénaire malade mentale

Un individu trentenaire a forcé, samedi 5 septembre courant, le domicile situé dans un bidonville ...

La mosquée « Souriyne » fermée  pour cause du Covid-19

La délégation régionale des Affaires islamiques à Tanger, a procédé,  vendredi 4 septembre courant, à ...

Covid 19  : L’immobilier en pleine crise à Tanger

Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, à travers l’Indice des ...

%d blogueurs aiment cette page :