Le journal de Tanger News

Ce n’est pas trop tôt ! : Ambitieux projet de  confortement de 300 bâtisses dans la médina de Tanger

Voilà ce qu’on peut appeler une bonne nouvelle qui va droit au cœur des Tangérois : on vient de décider d’un ambitieux programme de confortement et de traitement de 300 constructions menaçant ruine dans l’ancienne médina de la ville.
On nous aura peut-être enfin entendus ! Notre dernier cri de détresse au sujet de l’état vétuste de l’ancienne  Médina aurait-il apporté ses fruits ? Qui sait ?
Utopique, dites-vous ? Ce n’est pas exclu mais l’important, c’est de passer à l’action !
Aujourd’hui, l’espoir renaît avec la grosse enveloppe budgétaire de 54 millions de dirhams (MDH) allouée au financement de ce programme.
Cette fois, au lieu de la rituelle rubrique « Hchouma ! », nous dirons plutôt « Bravo ! » à notre ami maire Abdellaoui ; à nos amis de l’association Tanja Al Madina ; à notre ami Taferssiti et à tous ceux qui se disent défenseurs du patrimoine de la ville du détroit, quoique sachant que la décision revient plutôt aux bailleurs de fonds, à savoir le  ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville qui contribue au financement du projet à hauteur de 24 MDH  ; au Conseil de la région (20 MDH ) et au  Conseil de la ville (10 MDH).
Les contributions devraient être débloquées en deux versements durant la période 2019 -2020  et mises à disposition de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord du Royaume (APDN), chargée de faire effectuer les études nécessaires et faire démarrer  les travaux dès l’obtention des autorisations et des attestations nécessaires et, évidemment, après  le déblocage des fonds.
Afin de respecter le délai d’exécution dudit programme, fixé à 48 mois, il a été procédé à la création d’un comité de suivi et de coordination présidé par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, gouverneur de la préfecture de Tanger-Assilah, et composé de représentants de différentes parties impliquées dont la mission est de lister les bâtiments menaçant ruine, valider la liste des bâtiments à consolider et celle des bâtiments à démolir, et dresser la liste des ménages bénéficiaires d’indemnisations pour l’évacuation des bâtisses durant la période des travaux.
Bravo encore et bon courage les amis. Ne décevez pas !