Réunion à Tanger sur : l’amélioration des délais de paiement des entreprises par l’Etat et les collectivités

Une rencontre régionale, conjointement organisée jeudi, à Tanger, par le ministère de l’Intérieur, la Trésorerie générale du Royaume (TGR), la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Direction des entreprises publiques et de la privatisation, dans l’objectif de dégager des mécanismes permettant l’amélioration des délais de paiements des entreprises par l’Etat et les collectivités territoriales.
Ces démarches s’inscrivent dans le cadre des efforts portant sur la mise en place des solutions appropriées en vue d’éviter toutes les formes de retard dans le paiement des sommes dues aux entreprises, et de réduire les délais de paiement en ce qui concerne les collectivités territoriales et les services décentralisés des administrations, des entreprises et des établissements publics.
Concrètement, il s’agit de dynamiser une consultation avec les chefs d’entreprises et les donneurs d’ordre des administrations, des départements ministériels et des collectivités territoriales afin de trouver des solutions pratiques aux problèmes associés aux paiements tardifs.
Soulignons, à ce propos, que cette question est érigée en priorité nationale du fait que le retard de paiement constitue une menace au climat des affaires et aux équilibres financiers des entreprises et que la réduction des délais de paiement est l’un des facteurs de contournement des menaces qui guettent les entreprises et qui peuvent impacter négativement le développement économique et la poursuite des activités commerciales.
C’est pour ces raisons que le ministère de l’Intérieur œuvre à assurer le suivi des différentes réclamations portant sur les retards de paiement et a fait éditer la loi portant réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI) et la création des commissions régionales unifiées d’investissement visant à accompagner les efforts soutenus en vue de promouvoir l’investissement et soutenir l’entreprise.
D’autre part, le délai global moyen des marchés publics a été réduit pour l’État de 146 jours en 2016 à 39 jours l’année dernière. Ce délai a été revu à la baisse pour les collectivités locales territoriales, passant de 142 jours en 2016 à 58 jours en 2017 et à 44 jours en 2018.

À propos admin1

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Le président du gouvernement andalou Juan Manuel Moreno en visite à Tanger

Le Maroc et l’Andalousie renforcent leurs liens. Le président du gouvernement andalou, Juan Manuel Moreno, ...

Le Mövenpick Hôtel-Tanger recouvre ses 5 étoiles

Le Mövenpick Hôtel -Tanger est heureux d’annoncer à ses aimables et fidèles clients la récupération ...

Crèche de Tanger : Inauguration d’une salle de psychomotricité

Le nouveau siège de la « Crèche de Tanger » pour nourrissons et enfants sans ...

Aller à la barre d’outils