News Premières journées internationales sur les ports de plaisance ..
(Catégorie Economie)
Posté par Administrateur
الاثنين 30 أكتوبر 2017 - 16:41:56

Le 30-10-2017 à 16:41:56
Le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau (METLE) a organisé les 26 et 27 octobre 2017 à Tanger, en partenariat avec la Confédération internationale des ports de plaisance de la Méditerranée (CIPPM), les premières Journées internationales sur les ports de plaisance méditerranéens.

La navigation de plaisance connaît une expansion continue en Méditerranée et dans le monde, plaçant ainsi les ports de plaisance au cœur d’une dynamique du tourisme nautique et de loisirs marins, qui génère des retombées économiques importantes et valorisantes pour les territoires. Ce qui met les ports en face d’un «grand défi» quant aux exigences de la qualité des services et du développement durable.

Le Maroc dispose de 7 marinas opérationnelles disposant d’infrastructures hôtelières/résidentielles intégrées, et plusieurs bassins de plaisance, totalisant plus de 4.000 anneaux et répartis sur les deux façades méditerranéenne et atlantique.

« Avec ce fort potentiel de développement des activités de plaisance et du tourisme balnéaire, le royaume est déterminé à conforter et promouvoir la plaisance au niveau national et à contribuer à son développement dans le bassin méditerranéen », a affirmé le ministre de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, lors de la séance d’ouverture des Journées à Tanger, ajoutant qu’avec ses 3.500 km de côtes, le Maroc dispose de plus de 4.000 anneaux répartis sur les deux façades méditerranéenne et atlantique.

La situation géographique favorable, les attraits touristiques du pays, la proximité de grands bassins de plaisance sont, selon le ministre, autant d’atouts qui permettront au Royaume de mieux se positionner par la mise en place de stratégies fortes et volontaristes aussi bien touristiques que portuaires.

«La stratégie nationale portuaire à l’horizon 2030, élaborée en synergie avec la vision touristique 2020, prévoit le développement de la plaisance grâce notamment à la réalisation des infrastructures portuaires de qualité et l’amélioration de leur connectivité, terrestre et aérienne», a poursuivi le ministre, ajoutant que le projet de loi n°101.13 relatif à la navigation de plaisance qui a été mis dans le circuit de validation et d’adoption dans l’objectif de fixer les conditions dans lesquelles la navigation de plaisance doit être pratiquée, les règles de sécurité qui lui sont appliquées ainsi que les obligations et responsabilités des utilisateurs des navires de plaisance, des engins nautiques à moteur et des engins de plage, est un pas dans le renforcement du cadre réglementaire relatif à l’exercice de cette activité»..

Les intervenants ont convenu que le Maroc dispose de tous les atouts nécessaires pour une attractivité de plaisance durable, destinée non seulement aux touristes et plaisanciers étrangers, mais également tournée vers les Marocains qui sont de plus en plus passionnés par les activités et loisirs nautiques.

Les pays de la Méditerranée sont appelés à œuvrer ensemble et à renforcer l’esprit de complémentarité entre leurs ports de plaisance, afin de faire face aux nouvelles exigences de qualité de service, de sécurité et de développement durable.

PH : DR


Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2713 )