News UN AUTRE SCANDALE DE LA FRMB
(Catégorie Sport)
Posté par Administrateur
الجمعة 27 أكتوبر 2017 - 16:02:47

Le 27-10-2017 à 16:02:47
Lorsqu’on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage. Voici ce que dit un proverbe français très célèbre sur le dernier scandale de la FRMB concernant la suspension du président de l’IRT Abdelouahed Boulaich et de son secrétaire Général Mohamed Wahbi.Les deux dirigeants n’exerceront pas respectivement pendant cinq et un ans. Selon la circulaire publiée avec cet article, la radiation est liée à la question du changement de l’équipe Ittihad de Tanger au lieu de Renaissance Ittihad de Tanger. Drôle d’infraction prétendue par la Fédération.

Remplacer un nom du club par un autre nom, décision exigée par une assemblée générale extraordinaire, est-ce un « crime » ? Est-ce une falsification ? Est-ce contre la loi ?A vrai dire, le président de la FRMB Mustapha Aourach méditait ce verdict il y a bien longtemps pour écarter de la scène sportive Abdelouahid Boulaich l’un des grands opposants à sa politique de gestion, qui le gênait par sa franchise,son courage et surtout son expérience au basket marocain.


Maintenant, le dossier est entre les mains du ministre des sports Tayeb Alami,qui,déjà était intervenu pour sauver la participation de l’équipe nationale en coupe d’Afrique. Pourquoi Mustapha Aourach n’a-t-il pas attendu l’élection du nouveau bureau FRMB pour prendre une telle décision à la veille de la tenue de l’assemblée générale prévue très prochainement ?Le comité fédéral actuel a-t-il le droit de suspendre des dirigeants à l’heure où son mandat vient d’expirer ?Au moment où le Maroc connait une véritable ère de démocratie, un président d’une formation ,n’a-t-il pas la liberté d’opter pour un changement dans la gestion du basket ?Autant de questions auxquelles ,il est difficile de répondre....

PH : DR


Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2707 )