News Mesures urgentes pour la réforme de l'administration : du déjà-vu…!
(Catégorie Vie associative)
Posté par Administrateur
الثلاثاء 05 سبتمبر 2017 - 17:34:11

Le 05-09-2017 à 17:34:11
Depuis le discours royal du 29 juillet dernier, c'est la principale préoccupation de l'exécutif et plus précisément du ministre-délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, qui a été invité à prendre au plus vite des mesures concrètes destinées à remettre sur les rails l'administration au service du citoyen.

C'est en ce sens que le ministre a proposé, lors du dernier conseil du gouvernement 15 mesures urgentes qui devraient être appliquées avant la fin de l'année en cours, touchant l’amélioration de la qualité des services administratifs rendus, du climat des affaires, et l’efficacité, la rentabilité et la motivation du fonctionnaire.

en fait, il s’agit de réconcilier le citoyen et l'administration en évitant les délais anormalement longs, les réponses expéditives, la médiocrité de l'accueil et en adoptant des horaires de travail adéquats avec mise en place d'équipes de permanences.

Mais si les actions contenues dans le texte de loi apportent des éléments de réponse, elles n'ont rien de nouveau puisqu'elles ont, pour la plupart, déjà été présentées lors de la déclaration gouvernementale. C’est donc du déjà vu resté sans suite.

Autre volet, celui d’uniformiser et de dématérialiser les plaintes, car aujourd’hui, déposer une plainte relève du parcours du combattant. Entre l'absence d'interlocuteur, la multiplication des procédures et la difficulté d'en faire le suivi, le citoyen préfère bien souvent renoncer à son droit.

C'est pour remédier à cette situation que Mohamed Ben Abdelkader a décidé d'uniformiser le formulaire de présentation des plaintes qui devra dorénavant comporter les données relatives au plaignant et à l'objet de la plainte. L'administration devra également lui remettre un accusé de réception.

Un bon point s’il venait à être appliqué, à ajouter à celui d’un portail national unifié des plaintes qui sera également lancé. Il faut cependant noter qu’un portail électronique pour le dépôt et le suivi des plaintes avait déjà été lancé en 2011, initié par le ministère de la Justice proposant de déposer une plainte selon une procédure simplifiée et de suivre son traitement. Intéressant sur le papier, le projet s'est très rapidement confronté à des problèmes de suivi: bornes d'accès pas assez nombreuses, retards dans la mise à jour des dossiers, transmission erronée des détails de la plainte aux autorités...

La simplification des procédures administratives est également à l’ordre du jour avec la réduction du nombre de documents administratifs exigés.

Concrètement, l’usager, citoyen ou entreprise, qui est aujourd’hui obligé de faire le tour des administrations pour constituer un dossier s’adressera à la seule administration auprès de laquelle ce dossier sera déposé. C’est à cette dernière qu’incombera la tâche de demander aux autres administrations les informations nécessaires à l’accomplissement du service demandé...

PH : DR


Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2584 )