News BADOU ZAKI EST-IL LE PROFIL RECHERCHE PAR L’IRT ?
(Catégorie Sport)
Posté par Administrateur
الاثنين 24 يوليو 2017 - 10:22:45

Le 24-07-2017 à 10:22:45
Dans les milieux sportifs de la ville, la question suivante est à l’ordre du jour :Badou Zaki est-il le manager idéal pour l’IRT ? D’un coté, comme de l’autre, il n’existe aucune unanimité comme à la période de l’engagement de l’algérien Abdelhak Benchikha.

Division d’opinions chez les supporters et méme chez les journalistes. Selon une enquête récente, un grand nombre de personnes souhaitent un autre profil pour l’équipe tangéroise. Tout le monde se pose la question :qu’est-ce que Badou Zaki a donné aux clubs marocains ?Rien et son dernière expérience au WAC,Safi,KACM a laissé de mauvais souvenirs et surtout une bonne polémique.

Son manque de réussite au championnat du Maroc ,selon les médias, était lié à son difficile caractère plein de fermeté et de sévérité avec les footballeurs. La fermeté et la sévérité sont-elles nécessaires au professionnalisme ?Au Maroc, elles le sont. Mais on dit de lui qu’il est un entraineur avec beaucoup de personnalité. On lui reproche aussi son tempérament nerveux et son manque de patience quand il y a des problèmes. Quand ça tourne mal, il claque la « porte » sans dire au revoir. Qui croire ? Il est difficile d’évaluer sa conception du travail avant le début de sa mission à la tête de la direction technique de l’IRT. Une mission certes difficile parce la pression à Tanger joue un mauvais tour à l’entraineur. Lors de sa présentation à la Maison de la Presse, Badou Zaki a parlé du podium en championnat et en coupe ses deux objectifs sans toutefois oublier les titres de champion et de vainqueur de coupe. Mais pour les atteindre, il faut la collaboration des supporters et des journalistes sportifs, pensait-il. A vrai dire, l’homme adore le défi et n’a pas peur de l’aventure. Grand professionnel en Espagne avec le club de Mallorca, il a appris beaucoup de choses en aimant avec passion son travail.

Pour l’effectif joueurs, il existe des recrutements de valeur sous son entière responsabilité et la liste n’est pas encore close. Répondant à une question sur le litige opposant Sipovic au comité, il a expliqué qu’il ne pouvait retenir un footballeur qui désire changer d’équipe quelle que soit sa valeur. Devant les représentants de la presse, Abdelhamid Aberchane et Badou Zaki ont procédé au protocole de signature du contrat d’une durée de deux ans avec un salaire mensuel de 30 millions de centimes. Franc comme toujours, il a déclaré qu’il assumait la responsabilité dans la constitution de l’effectif et des nouvelles recrues...

PH : DR


Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2466 )