News Joie et tristesse au TCMT
(Catégorie Sport)
Posté par Administrateur
الاثنين 12 يونيو 2017 - 15:30:59

Le 12-06-2017 à 15:30:59
Deux nouvelles nous parviennent du Tennis club municipal de Tanger (TCMT).
Autant l’une est bonne et apporte un baume au cœur des dirigeants, des membres et du public de ce prestigieux club qui fait partie de la bonne mémoire sportive de Tanger, autant l’autre apporte un nuage gris au ciel de ce club..

Cette seconde nouvelle nous fait part du décès de l’un des grands vétérans du tennis tangérois, feu Mohamed Bouâmama, surnommé « Tchato », rappelé à Dieu, lundi dernier, après avoir été fidèle à son club jusqu’au dernier souffle, puisqu’il a fait le choix de continuer à servir le TCMT, alors qu’il avait la possibilité de faire valoir ses droits à une retraite bien méritée après une carrière sportive d’entraîneur au cours de laquelle il a brillé de toutes ses lumières, non seulement dans le ciel tennistique tangérois, mais aussi au niveau national, voire international.

On ne peut donc dissocier le nom de «Tchato » de la glorieuse histoire du TCMT qui a vu grandir en son sein des célébrités tennistiques comme Arafa Chakrouni, Mounir Laârej ou encore Salaheddine Adib, entre autres.


En cette douloureuse circonstance, nous rendons un vibrant hommage posthume à ce grand champion de la balle jaune et, tout en compatissant avec le public tangérois, nous présentons nos condoléances les plus attristées aux membres de la famille du regretté disparu et à la grande famille tennistique tangéroise, priant Dieu le Tout Puissant d’avoir le défunt en sa sainte miséricorde et l’accueillir en son vaste Paradis. Amine. Inna lillahi oua inna ilaïhi rajioune.

Maintenant, fort heureusement, il y a cette autre nouvelle, excellente celle-là, puisqu’elle nous apprend que le TCMT siège désormais au sein du Bureau fédéral à travers son membre du comité, Tarik Cheikh Lahlou, bien connu sur les scènes juridique en qualité de notaire, associative en tant que président du Rotary club Tanger-Doyen et sportive comme membre actif du club municipal de tennis.

Le TCMT s’exporte ainsi, une nouvelle fois, en dehors des frontières locales pour dire son mot au niveau national.
« J’ai intégré le bureau fédéral par conviction » affirme Tarik Cheikh Lahlou dans une déclaration à la presse nationale.


« Cette conviction est animée par la volonté de collaborer avec des gens de haut niveau dans l’intérêt et pour la promotion et le développement du tennis national » explique Cheikh Lahlou, se disant honoré de cette confiance placée en lui par les dirigeants et les membres de son club, le TCMT, et le président et les responsables du Bureau fédéral.

Se disant conscient de la lourde responsabilité qu’il vient d’endosser, en plus de ses activités associatives accrues, cet acteur actif de la société civile tangéroise affirme être disposé à apporter sa modeste contribution pour faire aboutir sa nouvelle mission dans le cadre d’un travail d’équipe.
Pour notre part, nous présentons nos chaleueruses félicitations à notre concitoyen Tarik Cheikh Lahlou pour la confiance placée en lui, et lui exprimons nos sincères vœux de pleine réussite dans sa noble mission.

Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2386 )