News ABDELHAK BENCHIKHA De L’irt Limoge : EST-Ce Une Decision Juste ?
(Catégorie Sport)
Posté par Administrateur
الخميس 27 أبريل 2017 - 15:35:15

Le 27-04-2017 à 15:35:15
Avec l’instauration du professionnalisme au football marocain, un grand optimisme régnait dans le pays pour contribuer dans la gestion des clubs à la maturité des dirigeants.

Malheureusement, au fur et à mesure que le championnat avançait, les « patrons » des équipes limogeaient à leur guise les entraineurs pour le moindre motif. Huit formations ont déjà changé de manager technique en six mois :le WAC, le KAC, l’OCK, Al-Hoceima, le KACM, le HUSA d’Agadir, Safi et tout dernièrement l’IRT. Un manque de sérieux et d’esprit professionnel. Incroyable mais vrai, ce qui s’est passé à Tanger, juste , après à peine vingt quatre heures l’élimination de l’IRT de la coupe CAF face à Horoya de Conakri. Réunion extraordinaire du comité présidé par Abdelhamid Aberchane avec une décision surprenante :le limogeage de l’entraineur algérien Abdelhak Benchikha. Il a fallu attendre les dernières minutes pour voir sortir un communiqué signé Rabie Khouloue le secrétaire général expliquant une préalable entente pour la résiliation du contrat du premier responsable technique de l’équipe.

Dans les milieux sportifs, ce fut une douche froide, vue l’estime et l’amour de Abdelhak Benchikha qui jouit d’une bonne réputation dans le sérieux et le travail qui font de lui un grand professionnel. Résilié, limogé, démissionnaire, voici des mots qui pèsent sur le banc de touche d’un club nécessitant pourtant une stabilité de gestion à la fois administrative et technique. Appelés par-ci, par là, les dirigeants ont tous éteint leur portable. Mais ,selon une source officielle très proche du président, un motif avait été infiltré : objectifs techniques de l’IRT non atteints en dépit de toutes les facilités données.

A vrai dire, personne ne comprend cette décision ,jugée absurde par la presse tangéroise , au niveau d’une saison qu’il reste à terminer pour avoir un meilleur classement et jouer les premiers rôles en coupe du trône. Evaluons un peu le travail de Abdelhak Benchikha à la tête de l’effectif : en une saison et demie, il a réussi classer l’IRT en troisième position se qualifiant pour la première fois de son histoire à une compétition africaine. Il a aussi obtenu le billet des demi-finales de coupe deux fois consécutives. Si l’IRT avait battu l’OCK en 2016 et le MAS en 2017,il aurait joué deux finales. Aux préliminaires de coupe CAF,il a contribué à l’élimination des Douanes du Niger et de Kaloum de Guinée. Face à l’un des plus forts adversaires africains Horoya de Conakri, ses poulains n’ont pu faire mieux sortant la tête bien haute après une laborieuse victoire de 3-2.Bilan positif sur tous les plans et l’IRT une formation assidue de la deuxième division est devenue l’un des grands du football marocain.


Cependant, il est indispensable de relever une seule erreur importante chez Abdelhak Benchikha : il s’est trompé souvent dans l’engagement des nouvelles recrues en particulier sur celles du dernier marché hivernal. Mais dans ce sens,la responsabilité ne peut venir d’une seule personne et le comité aurait dù désigner un directeur technique pour collaborer avec l’entraineur surtout dans le choix des footballeurs susceptibles de renforcer l’équipe. Ce qui surprend le plus, c’est que la semaine dernière, Abdelhamid Aberchane et ses proches collaborateurs s’apprêtaient à préparer un nouveau contrat de prolongement de trois ans au préparateur algérien.

A cette occasion, une cérémonie d’adieu sera organisée dans un hôtel de la ville pour remercier Abdelhak Benchikha et lui rendre le honneurs. Alors une question se pose dans les milieux sportifs : Cette décision est-elle juste à ce niveau de la compétition ?En plus, l’effectif actuel choisi selon la responsabilité directe de l’entraineur ,est-il capable de remporter le titre de champion de la Botola I professionnelle ?Est-il capable d’aller loin en coupe CAF ?Impossible parce que ses capacités techniques sont limitées et beaucoup de lacunes existent dans les formations présentées...

Photo : DR



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.2297 )