News Hausse de 8% à Tanger et stagnation au niveau national
(Catégorie Tourisme)
Posté par Administrateur
الاثنين 26 ديسمبر 2016 - 11:18:55

Le 26-12-2016 à 11:18:55
Les établissements touristiques classés à Tanger ont enregistré, durant les 10 premiers mois de 2016, 396 242 arrivées contre
365 990 durant la même période une année auparavant, soit une hausse de 8% par rapport à la même période en 2015...

Les Espagnols viennent en tête de liste des touristes étrangers qui ont visité la ville de Tanger à fin octobre dernier (37 845), suivis des Français (30 313), des Arabes (19 243), et des Américains (7 699). Les différentes unités hôtelières classées de la ville de Détroit ont ainsi enregistré 835 073 nuitées à fin octobre dernier, en hausse de 6% en glissement annuel.

Les établissements touristiques classés 3 étoiles ont accueilli 104 399 touristes, suivis de ceux 4 étoiles (91 208) et 5 étoiles (88 500). A noter que les mois de juillet et d'août ont enregistré le nombre de touristes le plus élevé, soit respectivement 46 981 et 57 643 touristes, avec des taux d'occupation respectifs de 53% et de 64%.

Par contre, au niveau national, le secteur a frôlé le crash : «On stagne!», résume Abdellatif Kabbaj, président de la Confédération nationale du tourisme (CNT), commentant la situation globale du secteur touristique.
Ce n’est pourtant pas l’avis du directeur général de l’Office national marocain du Toursme (ONMT), Abderrafie Zouiten qui estime que «Nous avons fait plus que de la résilience en 2016, dans une conjoncture et des circonstances extrêmement difficiles», expliquant que les facteurs qui ont mené à cette situation sont connus et sans cesse répétés. Ils sont d’abord d’ordre conjoncturel: l’effet Daesh, la crise économique, etc, indique-t-il.

D’autres paramètres ont tendance à devenir plutôt structurels: un PJD anti-tourisme qui rempile pour les 5 prochaines années, des connexions aériennes toujours insuffisantes, des taux d’occupation loin du compte et des marchés phares au ralenti… Sur ce dernier aspect, justement, les chiffres parlent d’eux-mêmes. On aura beau parler de croissance cette année, les principaux marchés émetteurs, qui drivent cet indicateur, pataugent dans le rouge: -2% pour la France, -3% sur l’Allemagne et
8% pour le Royaume-Uni (à fin octobre). .!.
Ph :DR

Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.1933 )