News SM le Roi a Présidé à Tanger ..
(Catégorie Activités Royales)
Posté par Administrateur
الثلاثاء 04 أكتوبر 2016 - 11:24:18

Le 04-10-2015 à 11:24:18
SM le Roi a présidé :
- La Rentrée Scolaire 2016-2017 et l'opération «Un million de cartables» ; un Conseil des Ministres ;
- Une Séance de Travail sur L’énergie ;
- La Signature d'un Protocole d’accord Maroc-Boeing.


SM le Roi Mohammed VI a mené d’intenses activités Royales, ces derniers jours, à Tanger.
Après avoir donné, vendredi 23 septembre dernier, le coup d'envoi du programme national de lutte contre l'analphabétisme dans les mosquées au titre de l'année 2016-2017, de la rentrée scolaire 2016-2017 et de l'Initiative Royale "Un million de cartables", le Souverain a présidé, lundi, un Conseil des ministres au palais royal, et une séance de travail consacrée au secteur énergétique. Le lendemain, mardi, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature d'un protocole d’accord pour la création d’un écosystème industriel de Boeing au Maroc et reçu le président de Boeing Commercial Airplanes, Raymond L. Conner, que le Souverain a décoré du Grand Cordon du Ouissam Alaouite de classe exceptionnelle..

***

S.M. le Roi lance la rentrée scolaire 2016-2017 et l’opération « un million de cartables » :

S.M. le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan, a donné, vendredi 23 septembre dernier à l'école Moulay Youssef au quartier Beni Makada à Tanger, le coup d'envoi officiel de la rentrée scolaire 2016-2017 et lancé l'Initiative royale «Un million de cartables» Dotée d'une Enveloppe budgétaire de plus de 390 millions de DH, qui bénéficie cette année à 4.182.000 élèves..


***
Ce geste Royal, hautement symbolique, s’inscrit dans la vision stratégique pour la réforme de l'École marocaine 2015-2030 qui s’assigne pour objectifs l'édification d’une école à la hauteur des attentes et des ambitions des Marocains, une école nouvelle qui est celle de l'équité, de l'égalité des chances, de la qualité pour tous, de l'intégration de l'individu et du progrès social.

C'est toujours dans le cadre de ces efforts de réforme et de généralisation de l'enseignement fondamental que s'inscrit l'Initiative royale «Un million de cartables», lancée par le Souverain en 2008 et reconduite chaque année. Mobilisant des investissements de l'ordre de 390 millions de dirhams, cette initiative, pilotée cette année par les organes de gouvernance territoriaux de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), concerne l'ensemble des provinces et préfectures du Royaume et profite aux élèves de l'enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée au monde rural (64%). Elle s'inscrit dans une démarche solidaire et tend principalement à garantir l'égalité des chances en matière d'enseignement et à lutter contre le phénomène de décrochage scolaire.

L'opération «Un million de cartables» fait partie intégrante de la stratégie nationale de soutien social aux enfants scolarisés et à leurs familles, dotée cette année d'une enveloppe budgétaire de plus de 2,149 milliards de dirhams. Cette stratégie prévoit également un programme de soutien financier aux familles pauvres «Tayssir» (777 millions de DH) – une aide financière conditionnée par la scolarisation des enfants des familles bénéficiaires – ainsi que des programmes d'amélioration des services des cantines et des internats (948 millions de DH) et du transport scolaire (34 millions de DH). À cette occasion, S.M. le Roi a visité des salles de classe de l’école Moulay Youssef, avant de procéder à la remise symbolique de cartables et de manuels scolaires au profit de dix élèves de l'école Moulay Youssef et de dix élèves du lycée collégial Al Aouama de la commune Al Aouama (préfecture de Tanger-Assilah). Le Souverain a, par la suite, procédé à la remise de huit minibus de transport scolaire au profit d’associations de parents d’élèves relevant de communes rurales de la préfecture de Tanger-Asilah.

Ces minibus, acquis dans le cadre d’un partenariat entre l’INDH et l’Agence pour la promotion et le développement du Nord, participeront sans nul doute à l'amélioration des conditions de scolarité et à la lutte contre la déperdition scolaire des élèves des zones rurales cibles.


Le Souverain préside un Conseil des ministres :

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, lundi au Palais Royal à Tanger, un Conseil des ministres au cours duquel ont été adoptés trois projets de loi organique et un projet de décret-loi.


Le ministre de l’Économie et des Finances a présenté devant Sa Majesté le Roi un exposé sur les orientations générales du projet de loi de Finances au titre de l’année 2017. Ce projet, qui a été élaboré sur la base des Hautes Orientations royales, repose sur quatre grandes priorités :

• L’accélération de la transformation structurelle de l’économie nationale en mettant l'accent sur l’industrialisation et l'export, à travers particulièrement l’élévation du rythme d’exécution du Plan d’accélération industrielle, la modernisation des systèmes industriels, la diversification de la valeur ajoutée agricole et l’orientation du secteur des services vers des activités à forte valeur ajoutée.

• Le renforcement de la compétitivité de l’économie nationale et la promotion de l’investissement privé à travers la poursuite de l’amélioration du climat des affaires, la mise en œuvre du plan de réforme des investissements, la modernisation du secteur financier, l’amélioration de l’accès au financement des entreprises notamment les PME.

• La qualification du capital humain à travers un ensemble de mesures relatives à la mise en œuvre de la réforme de l’enseignement et de la santé, à la facilitation de l’accès à un logement décent, l'appui à l’emploi des jeunes et la poursuite de l’exécution du programme de réduction des disparités sociales et spatiales.

• Le renforcement des mécanismes de la gouvernance institutionnelle, notamment en ce qui concerne la poursuite de la réforme de la justice, la mise en œuvre de la régionalisation et du modèle de développement des provinces du Sud et le lancement de la réforme des régimes de retraite.

Par la suite, et dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles, le Conseil des ministres a examiné et adopté trois projets de loi organique.

Ainsi, le Conseil a adopté un projet de loi organique fixant les étapes de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, ainsi que les modalités de son intégration dans l'enseignement et dans les différents secteurs prioritaires de la vie publique.

Le Conseil a adopté ensuite le projet de loi organique fixant les conditions et les modalités d'exercice du droit de grève, et déterminant les dispositions devant être respectées avant et pendant la grève, les sanctions appliquées aux contrevenants aux dispositions de cette loi organique, de même qu'il permet aux autorités publiques de garantir l'ordre public et la protection des personnes et des biens.

Par la suite, le Conseil a adopté le projet de décret-loi portant assujettissement des fonctionnaires de la Direction générale de la Protection civile aux règles de discipline militaire, notamment en ce qui concerne le commandement, les droits, les devoirs et les responsabilités, la formation et l'entrainement militaires, les aspects de discipline et de conduite militaires ainsi que les primes et les mesures disciplinaires.


SM le Roi préside une séance de travail sur les énergies renouvelables

Présidant, lundi à Tanger, une séance de travail consacrée au secteur énergétique et principalement au programme national de développement des énergies renouvelables, SM le Roi Mohammed VI a rappelé l’importance de ce grand projet qui permettra au Maroc d’atteindre une autonomie énergétique certaine et qui s’inscrit dans la vision royale de faire du Maroc un leader dans ce domaine ..



Cette séance de travail qui s’est déroulée au Palais Royal de Tanger, a été l’occasion de faire le point sur la convergence institutionnelle et opérationnelle devant régir le secteur.

Le Souverain a pris acte de l’aboutissement du volet institutionnel, par la promulgation des nouvelles lois régissant l’Agence marocaine de l'énergie solaire, MASEN, l’ONEE et l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, ADEREE, telles que publiées ce jour au bulletin officiel du Royaume.

Sur le plan opérationnel, les projets relatifs aux énergies renouvelables sont en cours de transfert effectif vers Masen.

SM le Roi a également pris connaissance des dispositions prises par les opérateurs et qui confortent l’objectif de porter la part des sources renouvelables dans le mix électrique national à 42% en 2020.
Le Souverain a, par ailleurs, réitéré ses Hautes directives s’agissant de l’objectif de consacrer cette même part à 52% en 2030, ambition en vue de laquelle la programmation stratégique constituera la prochaine étape et qui traduira de manière significative les synergies escomptées dans ce secteur.

La séance de travail s’est déroulée en présence du Chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, des conseillers du souverain Fouad Ali El Himma et Yassir Znagui, de ministres et de responsables du secteur des énergies en plus de Mustapha Bakkoury, président du Directoire de MASEN.


Le Souverain préside la cérémonie de signature d'un protocole d’accord Boeing-Maroc :

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé, mardi au Palais Royal à Tanger, la cérémonie de signature d’un protocole d’accord pour la création d’un écosystème industriel de Boeing au Maroc, un projet structurant qui permettra à l’industrie aéronautique marocaine d’améliorer son positionnement de façon significative sur l’échiquier mondial. A cette occasion, le Souverain a décoré le Président de Boeing «Commercial Airplanes», Raymond L. Conner du Grand Cordon du Ouissam Alaouite de classe exceptionnelle.



Fruit d’un partenariat entre le Royaume du Maroc et Boeing, leader mondial de l’aéronautique, ce projet d’envergure consistera à structurer un écosystème formé de fournisseurs et d’organiser une plateforme de sourcing basée au Maroc. Cet écosystème qui générera un chiffre d’affaires annuel supplémentaire à l’export d’un milliard de dollars, entraînera l’implantation de 120 fournisseurs de Boeing et permettra la création de 8.700 nouveaux emplois spécialisés. Pour couvrir les besoins en formation de son écosystème, des programmes de formation dédiés spécialement conçus par Boeing seront implémentés.

Au début de cette cérémonie, il a été procédé à la projection d’un film institutionnel retraçant le développement qu’a connu durant ces dernières années, le secteur aéronautique au Maroc, à la faveur notamment du plan d’accélération industrielle lancé le 2 avril 2014.

À cette occasion, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a prononcé une allocution devant le Souverain dans laquelle il a présenté les grandes lignes de ce projet qui constitue un signal fort au monde industriel, confirmant aux opérateurs les véritables capacités du Royaume, y compris pour les secteurs les plus complexes et à haute valeur ajoutée.

«L’industrie aéronautique marocaine a connu, sous Votre vision éclairée, une croissance importante ces dernières années. Le secteur a été multiplié par 6 en 10 ans et compte aujourd’hui 121 acteurs», a affirmé M. Elalamy, notant que le Royaume, qui se place au 15e rang en termes d’investissements aéronautiques, a pu intégrer un cercle très fermé de pays opérant dans ce secteur. Rappelant qu’un écosystème «locomotive» renforce l’efficience et l’attractivité de son secteur, tout en créant un cercle vertueux de prospérité au sein de l'économie nationale, le ministre a fait savoir que l’écosystème locomotive Boeing sera à l’aéronautique, ce que les écosystèmes locomotives Renault et PSA ont été à l’automobile, «un véritable accélérateur».

«Après avoir choisi le Maroc à travers son association avec RAM et Safran en 2001, pour créer l’usine MATIS, Boeing opte de nouveau pour le Royaume, et franchit une nouvelle étape, dix fois plus importante, en construisant son écosystème», a-t-il dit, expliquant que l’écosystème industriel Boeing s’articulera autour de deux axes majeurs, à savoir la production avec, d’une part, l’implantation de fournisseurs de rang 1 et 2, et d’autre part, le renforcement des usines existantes, par l’augmentation de leurs carnets de commandes, mais aussi la formation, à travers notamment la mise en place de programmes de formation spécialement conçus par Boeing.

Le Président de Boeing «Commercial Airplanes», Raymond L. Conner a, pour sa part, salué la vision de S.M. le Roi qui a permis au Maroc de s’ériger en une importante plateforme de la chaîned'approvisionnement aéronautique mondiale. Fort d’une relation de confiance de près de 50 ans avec le Maroc, Boeing est fier de travailler avec le gouvernement à développer l'industrie aéronautique marocaine et à soutenir les besoins de production et la compétitivité de Boeing, a indiqué M. Conner.

«À travers notre entreprise commune à Casablanca, nous avons pu déjà constater les opportunités uniques offertes par le Maroc aux sous-traitants de l’aéronautique pour réduire leurs coûts tout en produisant des produits aéronautiques de grande qualité», a-t-il ajouté, notant que Boeing et le Royaume du Maroc ont développé un programme incitatif pour amener de nouveaux fournisseurs de Boeing à s'établir au Maroc. «De plus, nous allons aussi coopérer étroitement afin de former la main-d'œuvre future du pays», a-t-il affirmé.
Par la suite, S.M. le Roi a présidé la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre l’État marocain et l’avionneur Boeing, portant création au Maroc d’un Écosystème d’équipementiers aéronautique. Ce protocole d’accord a été signé par MM. Moulay Hafid Elalamy, et Raymond L. Conner.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment des présidents des deux Chambres du Parlement, de Conseillers de S.M. le Roi, de membres du gouvernement, de représentants du corps diplomatique accrédité à Rabat, d’opérateurs économiques et de plusieurs autres personnalités.

S.M. le Roi a ensuite décoré M. Raymond L. Conner du Ouissam Alaouite de classe exceptionnelle (Grand Cordon).

Le Journal De Tanger



Cet item a été imprimée depuis le site .:: Le Journal De Tanger News ::.
( http://www.lejournaldetanger.com/news.php?extend.1727 )