Dernières nouvelles :

Image

La Fête nationale française célébrée avec magnificence au Consulat Général de France

La Fête nationale française  célébrée avec magnificence au  Consulat Général de France

Le 20-07-2015 à 10:57:24

La traditionnelle cérémonie de commémoration de la Fête nationale française a été célébrée avec faste dans la soirée de mardi 14 juillet courant, dans les vastes jardins du Consulat Général de France à Tanger.

***
Etaient conviés aux festivités, le wali de la région Tanger-Tétouan, M. Mohamed Yacoubi ; le gouverneur de la province de Fahs-Anjra, M. Abdelkhalek Merzouki; le maire de Tanger, M. Fouad El Omari ; le président de la région Taza-Al Hoceïma-Taounate, M. Mohamed Boudra ; le préfet de police, M. Mouloud Oukhouya ; le Commandant de la Place d’Armes de Tanger; le Commandant régional de la Gendarmerie royale et ceux des Forces auxilliaires et de la Protection civile; les membres du corps de la magistrature et ceux du corps consulaire accrédité à Tanger ; le président de la chambre de commerce, d’industrie et de services ; les parlementaires et les élus locaux ; la communauté française installée à Tanger et dans sa région ; et un très grand nombre de personnalités civiles et militaires et d’invités de marque représentant le monde des affaires, la scène associative et la société civile tangéroise.

Vue partielle de la très nombreuse assistance venue partager la joie de la France à l’occasion de la commémoration, le 14 juillet, de la Fête nationale française. Photo Hammouda

Cette cérémonie a été particulièrement marquée par le discours prononcé, pour la circonstance, par la Consule générale de France à Tanger, Madame Muriel Soret.

Au début de son allocution, la Consule générale qui s’est félicitée, en son nom propre et en celui de son adjointe, Mme Rosa Nguen, de l’assistance étoffée qui a répondu à l’invitation du Consulat général, à quelques jours de la fin du mois sacré de Ramadan, dira-t-elle.

Rappelant les valeurs universelles « Liberté, Egalité, Fraternité » qui fondent le République française, la Consule générale a déploré les tristes et ignobles événements qui ont touché son pays, cette année, dans le seul but, dira-t-elle, de fragiliser les institutions et la démocratie de la France.

« Des pays amis ont également été victimes de ces actes criminels. Vous avez été nombreux à manifester votre solidarité, votre refus absolu de la violence et de la barbarie. Je voudrais vous remercier une nouvelle fois très chaleureusement de ces gestes et mots de soutien qui restent la plus belle et la plus forte des réponses en ces temps troublés » , a affirmé Madame Muriel Soret.

A propos de l'intensité des relations franco-marocaines, la diplomate a souligné le fait que les turbulences qui agitaient ces relations depuis février 2014, sont aujourd’hui derrière nous et le partenariat qui lie les deux pays est définitivement relancé dans toutes ses composantes avec la volonté réaffirmée par les chefs d’Etat de lui conserver son caractère exceptionnel.

« Si vous me le permettez, je voudrais ici saluer l’action de notre ambassadeur, Charles Fries, qui s’apprête à rejoindre Ankara après trois années au service de l’amitié franco-marocaine. Je suis honorée d’avoir exercé sous son autorité ! Il est un grand serviteur de l’Etat comme l’est aussi son successeur, Jean-François Girault que j’aurai grand plaisir à retrouver », a indiqué Madame Soret, invitant, d’autre part, les Français et les Marocains à consulter la page facebook et le site internet pour prendre connaissance des « mots que le Député des Français de l’Etranger, Pouria Amirshahi, a tenu à leur adresser à l’occasion du 14 juillet ».«

Cette année plus que jamais, j’ai fait le constat de la vitalité de nos échanges politiques, économiques, universitaires et éducatifs. Vous savez que ce Consulat est aux côtés de ses partenaires marocains, notamment pour sensibiliser les collectivités locales françaises à la nécessité de renforcer la coopération décentralisée », a affirmé Madame Muriel Soret, soulignant que : « Les projets en cours sont nombreux avec notamment la relance de la coopération avec la ville de Marseille, ou encore l’adhésion de la future région Tanger Tétouan Al Hoceima à l’Initiative des Détroits d’Europe sur proposition du conseil départemental du Pas de Calais ».

Rappelant que la France reste le premier partenaire économique du Maroc et le premier investisseur étranger, la diplomate a tenu à saluer les entreprises qui ont fait le choix du Nord du Maroc pour développer leurs activités, et prendre une part active aux grands projets structurants du Royaume.

Une soirée féérique aux rythmes des éminents artistes. Hamid El Hadri, Simo et les 20. Photo Hammouda

« J’ai été particulièrement émue et fière il y a quelques jours lorsque l’équipe d’Alstom, présente ici pour partie, est arrivée à Tanger avec les toutes premières rames à grande vitesse. Nous sommes bien entendu encore assez loin de la mise en service de la LGV mais cette arrivée est véritablement historique pour le Maroc, pour l’Afrique et aussi bien sûr pour nous Français car nous participons à l’écriture d’une nouvelle page du développement économique de ce pays. Nous pouvons être fiers aussi des travaux assurés par le groupe Bouygues à Port Med 2. Ces installations, symbole de l’expertise et du savoir-faire français, sont également une réussite d’un point de vue esthétique et je voudrais saluer tous ceux qui ont travaillé sur ce chantier, avec à leur tête Philippe Jan aujourd’hui installé à Londres pour y construire un pont. Certains d’entre eux sont avec nous ce soir et je les en remercie ».

Evoquant le volet culturel, la Consule générale a salué les actions conduites par les instituts français de Tanger et de Tétouan, estimant que leur mission première reste l’apprentissage de la langue française. « Les projets sont nombreux pour renforcer et approfondir la coopération dans ce domaine parce que l’attente est forte, comme à Al Hoceima pour développer le français auprès des jeunes marocains et faciliter leur entrée dans la vie active le moment venu », dira-t-elle.

A propos des missions consulaires, Madame Muriel Soret a tenu à saluer ses collaborateurs qui, dira-t-elle, sont mobilisés et à l’écoute d’une communauté française toujours plus nombreuse, l’estimant à 3.000 inscrits au registre des Français établis hors de France.

En matière de délivrance des visas, la diplomate a rappelé que depuis quelques mois, tous les consulats français ont externalisé la collecte des demandes de visas auprès de la société TLS avec l’objectif de recevoir les usagers toujours plus nombreux dans des délais plus courts et des conditions de confort optimales, saluant au passage Imane Salem et toute l’équipe du centre de Tanger agissant sous l’autorité du consulat, avec un grand professionnalisme, dira-t-elle, avant d’exprimer sa reconnaissance aux deux agents du consulat qui quittent Tanger cette année : « Catherine, Isabelle, vous avez démontré un attachement profond à notre Institution dont je vous remercie publiquement ce soir. Je vous souhaite plein succès dans vos nouvelles vies ! ».

Concluant son intervention, la Consule générale a indiqué que « cette soirée ne serait pas possible sans l’implication forte et précieuse des nombreuses entreprises françaises ou marocaines qui nous apportent leur soutien : le Groupe Renault Maroc, les Fromageries Bel, Findinco Eberlec, Jacob Delafon, Aluminium du Maroc, Delphi Maroc, la SNOP, ESSILOR l’N Optic, les Transports Satrani, le Crédit du Maroc, AEX et COM, la Société des Brasseries du Maroc, Eric Kayser, l’imprimerie Spartel et enfin l’Hôtel Farah à qui l’organisation du buffet a été confiée cette année encore ».

Après l’audition de la Marseillaise et de l’Hymne national marocain, la très nombreuse assistance a été conviée à une somptueuse réception aux rythmes des éminents artistes. Hamid El Hadri, Simo et les 20.
Tout au long de la soirée, la Consule générale de France à Tanger et ses collaborateurs étaient aux petits soins pour leurs convives, se déplaçant d’un groupe à l’autre et ayant pour chacun une attention délicate, digne de l’hospitalité séculaire française.

Comme l’année passée, une délicatesse due à la finesse de l’accueil n’est pas passée inaperçue : en respect du mois sacré de Ramadan, un buffet spécialement conçu pour les Musulmans a été dressé séparément du buffet traditionnel.
A souligner que la Fête nationale française est célébrée le 14 juillet de chaque année dans toute la France et l’ensemble des représentations diplomatiques françaises à travers le monde .

M. ABOUABDILLAH




Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment