Dernières nouvelles :

Image

La tolérance en Islam dictée par le Coran

La tolérance en Islam dictée par le Coran

Le 16-07-2015 à 15:32:54

Allah (qu'il soit exalté) a dit : « Ya ayouha nassou, inna khala9nakoum mine dakarine wa ounta, wa ja3alnakoum chou3oubane wa 9abaila lita3arafou. Inna akramakoum 3indallahi at9akoum » : ( O humains ! Nous vous avons créés d’un seul couple, un homme et une femme, Nous vous avons répartis en nations et en tribus afin que vous fassiez connaissance. Le plus digne devant Dieu est celui d’entre vous qui est le plus droit). Sourate 49 Verset 13.

***
D’un coût global de 1,3 millionDans le cadre de ses activités ramadaniennes, le Rotary club Tanger-Doyen a organisé, mardi 20 Ramadan 1436 (7 juillet 2015), sa troisième veillée religieuse de ce mois sacré, autour d’un ftour–débat au domicile de son président élu Me Tarik Cheikh Lahlou, en présence de Rotariennes, Rotariens et Rotaractiens de Tanger, ainsi que d’un très grand nombre d’invités de marque représentant la société civile tangéroise.

La soirée était animée par l’éminent conférencier, le Docteur d’Etat ès Lettres Mohamed Saâd Zemmouri, Doyen de la faculté des Lettres et Sciences humaines à Tétouan et membre du Comité scientifique international chargé de l’élaboration du Dictionnaire sur les mythes, figures et personnages des littératures francophones du Maghreb.

Le Dr Zemmouri qui est l’auteur de plusieurs ouvrages dont « L’islam et l’Occident: dialogue nécessaire » jetant la lumière sur le côté obscur et l’insuffisance de compréhension qui altèrent parfois les relations entre le Monde islamique et les Occidentaux, est intervenu sur le thème de : « Al Amana (Le Dépöt) dans l’Islam ».

Ont pris part à cette seconde soirée ramadanienne, des membres du club rotarien aux côtés de plusieurs invités de marque et autres personnalités représentant la société civile.

Le conférencier a commencé par développer la tolérance d’un point de vue islamique. Littéralement, ce terme désigne le fait de "supporter". Conceptuellement, la tolérance signifie "le respect, l’acceptation et l’appréciation de la grande diversité des cultures du monde, des formes d’expression et des comportements humains". En arabe, la tolérance est appelée "tasâmuh", entre autres synonymes, dira l’intervenant, évoquant ensuite la diversité des religions, d’ethnies et de pensées comme relevant de la volonté divine, qui ne peut être dépourvue de Sagesse, dira-t-il, citant le verset coranique signifiant : « Et si ton Seigneur l’avait voulu, Il n’aurait fait des hommes qu’une seule communauté ».

Le Dr Zemmouri a ensuite amplement développé la conception de la tolérance en tant principe fondamental en Islam, dont la notion définit le degré d'acceptation face à un élément contraire à une règle morale, civile ou physique particulière, une disposition d’esprit et une règle de conduite consistant à s’interdire tout moyen coercitif à l’égard de ceux qui ne partagent pas des convictions identiques. Plus généralement, elle définit la capacité d'un individu à accepter une chose qui lui est inconnue, incompréhensible ou avec laquelle il n'est pas en accord. Et par extension, l'attitude d'un individu face à ce qui est différent de ses valeurs. La tolérance religieuse mesure, ainsi, l'attitude des différentes religions entre elles ou d'un individu face à une religion.

Soulignant le fait que le monothéisme constitue le fondement de l’Islam, la tolérance est l’une de ses caractéristiques essentielles. « Islam » signifie littéralement à la fois « soumission » à Dieu et « paix ». La tolérance religieuse a toujours été pour l’Islam une loi de vie nécessaire qui ne peut être négligée sous peine de mettre la société en grand péril.

Partant de là, le Dr Saïd Zemmouri a expliqué qu’étant donné que tous les peuples font partie d’une même famille, l’Islam insiste sur la nécessité d’une égalité et d’un respect absolus entre tous les êtres humains, abstraction faite de toute considération de race, de couleur, d’ethnie, de langue, de croyance, de nationalité ou encore de privilège, si ce n’est celui de la droiture.

« La variété et la diversité humaines sont considérées comme faisant partie de la bénédiction et de la miséricorde de Dieu et les peuples sont invités à aller au-delà de la simple coexistence et de chercher activement à s’entendre mutuellement et de nouer des relations d’entraide réciproque, sachant que tous les peuples font partie de la famille de Dieu, et que Dieu aime le plus ceux qui se montrent les plus utiles aux membres de Sa famille », souligne l’éminent conférencier, estimant que les savants et les prédicateurs doivent favoriser à travers leurs discours et leurs cours la tolérance pour propager cette culture entre les gens, quelles que soient leurs tendances ; et ils doivent être un bon exemple dans la tolérance envers ceux avec qui on s'accorde et même avec ceux avec qui on ne partage pas un avis.

Déplorant les débordements que l’on constate aujourd’hui, délibérément commis au nom de l’Islam, Le Dr Zemmouri évoque le verset coranique disant : « Quiconque tuerait une personne, c’est comme s’il avait tué tous les gens ensemble ».
« Or, l’intolérance gagne du terrain dans le monde aujourd’hui, semant la mort, le génocide, la violence, la persécution religieuse ainsi que des affrontements à différents niveaux. Tantôt il s’agit d’une intolérance raciale et ethnique, tantôt d’une intolérance religieuse et idéologique, et tantôt d’une intolérance politique et sociale. Dans tous les cas, l’intolérance est néfaste et douloureuse », constate le Dr Zemmouri.

A propos de la tolérance religieuse, le conférencier indique que ’Islam est par nature universel, embrassant tous les messages et religions antérieurs inspirés par Dieu. De même que Dieu est Un, ainsi en est-il du message essentiel de la foi qu’Il a envoyée par Ses prophètes et ses Messagers. Le Saint Coran dit :« La religion qu’Il a fondée pour vous est la même que celle qu’Il a prescrite à Noé -et que nous vous avons inspirée- et qui a été prescrite à Abraham, Moïse et Jésus : notamment, que vous restiez fermes dans la Religion et que vous ne vous y divisiez pas. » (Sourate 42, Verset 13).

Ainsi, explique l’éminent conférencier, la tolérance religieuse fait corps avec le Saint Coran qui affirme sans équivoque le droit de chaque individu à la liberté de pensée et de religion. à l’amour, à l’indulgence, à la justice et à la fraternité et non à la violence, la contrainte ou l’oppression. Les fondements idéologiques de la tolérance en islam se définissent dans l’esprit de respect et de tolérance vivement affirmé chez les musulmans appelés à reconnaître et respecter la dignité de l’être humain quel que soit sa religion, sa culture, son ethnie ou sa couleur. Faire preuve de respect et de tolérance envers tout être humain n’est qu’une conséquence de la reconnaissance de la dignité humaine établie par Dieu, a conclu le Dr Saâd Zemmouri qui s’est ensuite attaché à répondre aux questions de l’assistance tenue en haleine pendant plus de deux heures consacrées à ce thème de grande actualité universelle.






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment