Dernières nouvelles :

Image

EN ATTENDANT L’EXPERT… LA DERNIERE FARCE LAMENTABLE D’AMENDIS VEOLIA ENVIRONNEMENT

EN ATTENDANT L’EXPERT… LA DERNIERE FARCE LAMENTABLE D’AMENDIS VEOLIA ENVIRONNEMENT

Le 08-11-2017 à 11:45:54

Spécialiste internationale de station d’épuration qui n’en sont pas vraiment ni qui empoisonnent l’aire sur un rayon de plusieurs milliers de mètres selon les vents AMENDIS VEOLIA ENVIRONNEMENT a atteint le seuil total d’incapacité. En effet aujourd’hui cette burlesque entité franco-marocaine attend « Un expert venu de France » pour régler les problèmes de fonctionnement du pseudo station d’épuration de Bouknadel Merkala.

La Mairie de Tanger qui a reconduit récemment et pour plus de dix ans le monopole d’AMENDIS sur l’eau, l’électricité et la gestion des égouts de la région Tanger Tétouan , a-t-elle été informée de cette situation par les responsables locaux de cette station qui décidément n’en est pas une puisqu’elle se contente de rejeter dans les courants du Détroit tous les rejets des égouts de la ville. Comment s’étonner de la pollution de nos plages atlantiques sachant que les courants rabattent toujours ce qu’ils charrient vers la côte. Le Journal de Tanger s’emploi depuis plus de vingt ans à attirer l’attention des responsables locaux sur ce très grave problème d’agression de l’environnement et des dangers qui en résultent pour la santé des populations. Des prélèvements hebdomadaires de l’aire dans l’environnement de la station d’épuration de Bouknadel seraient, après analyses : tolérable… selon AMENDIS bien évidement.

Comment le croire lorsque l’on sent l’odeur irrespirable de cette station les jours de vents ou AMENDIS en profite pour faire l’économie du « parfum cache misère » qu’elle utilise à grands frais lors des visites officielles dans la capitale diplomatique du Détroit de Djebel Tarik- parfum totalement chimique, sorte de Round-up de Monsanto olfactif dont les conséquences cancérigènes ne sont pas à écarter. Evidement la direction générale d’AMENDIS de Rabat est aux abonnés absents et refuse de communiquer sur le sujet. Le nouveau directeur général responsable à l’origine de la création de la station d’épuration de Bouknadel Merkala et de son implantation catastrophique dans le lieu le plus touristique de la ville, ne veut pas assumer sa responsabilité et attend l’arrivée de l’expert. Alors on peut légitimement se poser la question : pourquoi VEOLIA-ENVIRONNEMENT (défense de rire !) envoie t’elle au Maroc des responsables incapable de résoudre les problèmes techniques locaux. Pourquoi les marocains doivent-ils payer le voyage, les frais de séjours et les honoraires d’un expert venu de France ?... car c’est finalement sur la facture de chaque abonné aux conteurs d’AMENDIS-VEOLIA que cet « extra » sera soldé. Factures qui sont en perpétuelles augmentations et pour lesquelles les usagers sont appelés à la grève de consommation d’électricité ce samedi 4 Novembre, en attendant l’expert ça occupe… et puis en peut rêver en se bouchant le nez que cet expert va peut être conseiller tout simplement à VEOLIA6ENVIRONNEMENT de renvoyer son personnel français incapable et d’envoyer enfin au Maroc des gents capables de gérer efficacement le réseau des égouts d’AMENDIS et de tarifer les services de cette société au juste prix .

Par Docteur Mohamed Al Tizniti.


PH : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment