Dernières nouvelles :

Image

LE FOOTBALL ESPAGNOL NORDISTE DE LA BELLE EPOQUE

LE FOOTBALL ESPAGNOL NORDISTE DE LA BELLE EPOQUE

Le 13-10-2017 à 17:33:52

L’année 1950 fut sans aucun doute la période de gloire du football nordiste. Tanger et Tétouan constituaient le point de mire de tout le Maroc. A l’heure où les grandes équipes marocaines : l’USM ,le WAC de Père Jego, le Stade de Rabat d’Ahmed Chhoud , le KAC de Khamiri, disputaient le championnat français avec les Marseille, Racing de Partis,Reims,trois clubs de haut niveau jouaient la liga espagnole :l’Atlético de Tetuan,Moghreb el Aksa et la UD España.

Le dimanche,c’était la fête aussi bien au Marshane qu’à Varela actuellement Saniat Rmel. On se bousculait, on faisait la queue durant une semaine pour avoir le billet d’entrée avec la monnaie « Peseta ».On réservait à l’avance le billet aller-retour Tanger-Tétouan ou Tétouan-Tanger de l’autocar la « valenciana ».Les retardataires se déplaçaient en taxi mais risquaient de payer un peu plus cher le billet du match à la « reventa » du marché noir

.On appelait le football de cette période coloniale celui de la belle époque avec des joueurs marocains, espagnols et juifs .Sur la première photo,on reconnait un seul marocain :Lahcen Chicha de l’Atletico Tétuan ;sur la seconde une pléiade de joueurs marocains:Bzioui,Casita,Salem ;sur la troisième Riffi à la UD España de Tanger. La ville de Tétouan était un peu supérieure à la capitale du détroit après avoir eu un représentant en première division « equipo de primera » et son club fanion disputait son championnat au stade Varela (actuellement Saniat Rmel) en affrontant le Real de Madrid,Barcelone,Seville,l’Atlético de Larbi Ben Barek,Valence,l’Espagnol, Bilbao, Zaragoze, Las Palmas, Real Sociedad.Le dimanche ,c’était le grand rendez-vous pour voir les vedettes du football mondial :Kubala,Diestifano,Gento,Puskas ,Santamaria,Suarez,Zamora,Ramalletts et surtout la perle noire du Maroc…… Un événement historique :
le tirage au sort de la coupe Franco avait voulu un choc des éternels rivaux tangérois le Moghreb Al Aksa et la UD España. Au Marshane, d’un coté il y avait les marocains,de l’autre coté les espagnols. On fêtait le réveillon et le « zoot zoot » se faisait entendre bruyamment au stade. Incroyable mais vrai :le Moghreb l’emportait par 5-0 ! Tout le monde pleurait ce jour-là :
des larmes de joie pour la victoire et des larmes de tristesse pour la défaite On se souvenait aussi des duels nordistes UD España-Atlético de Tetuan qui se terminaient le plus souvent par des nuls de 0-0…Le joueur le plus cher et le plus généreux de l’époque fut Lahcen Chicha.Cher pour avoir été transféré du Moghreb à l’Atlético par 500.000 pésètes et généreux pour avoir distribué ses primes aux nécessiteux. Une anecdote racontée et vécue par ses coéquipiers lors d’un déplacement à Madrid :en sortant du stade Metropolitano, Lahcen Chicha Offrit sa veste qui contenait le passeport et l’argent à un mendiant qui grelottait de froid. Grand problème pour le joueur marocain qui ne pouvait rejoindre Tétouan avec son équipe..

PH : DR






Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment