Dernières nouvelles :

Image

L’IRT VOLLEY UNE GRANDE EQUIPE

L’IRT VOLLEY UNE GRANDE EQUIPE

Le 19-06-2017 à 11:36:00

Depuis une soixante d’années, depuis l’indépendance, aucune équipe sportive n’a obtenu le doublé. Il a fallu attendre 2017,pour voir une modeste formation de volley réaliser un tel exploit. Grande équipe par ses résultats mais modeste par les moyens financiers dont elle dispose.

Incroyable mais vrai, l’IRT a vaincu et convaincu en s’imposant au niveau national en championnat et en coupe . Meilleur club du royaume représentant l’élite des meilleurs volleyeurs marocains, champion du Maroc 2016-2017,champion de coupe du trône 2016-2017 : quel club peut faire mieux avec la mauvaise politique du sport tangérois ?L’honneur de toute la région Tanger-Tétouan-Al-Hoceima est sauvé et le drapeau nordiste est hissé bien haut. L’IRT est la seule formation d’un territoire une wilaya et deux Provinces sous la tutelle du Ilyas Omari.

Un jeune comité constitué de fonctionnaires et d’employés vient de lancer un défi inimaginable pour montrer aux dirigeants du sport de Tanger que l’argent seul ne fit pas toujours du bonheur. Mustafa Boulbars et Adil Saidi les deux hommes forts de l’IRT volley sont à félicités pour leur bonne gestion aussi bien administrative que technique et bien sûr une mention spéciale pour l’effectif joueurs et le staff technique. Des noms à citer, on s’en passe parce qu’il s’agit d’un « ensemble homogène » où règne la dynamique du groupe. La saison 2016-2017,une marque inoubliable dans l’histoire, les conseils élus devaient (par obligation ont déclaré leurs membres !),réduire les subventions du volley. Voici comment les hommes politiques de la ville du détroit encouragent le sport. Maintenant, tous les supporters tangérois attendent avec curiosité la réaction des autorités et des corps élus pour récompenser le doublé de l’IRT volley. Le comité actuel a des dettes à régler, des primes à verser, des loyers à payer, de nouveaux joueurs à engager. La participation africaine est bien là et personne ne sait d’où viendra l’argent. Encore une fois, il est regrettable de rappeler que le comité directeur IRT omnisports n’existe que sur le papier.

Plus de cinq ans se sont écoulés depuis le départ de Adil Dfouf et aucune assemblée générale n’a eu lieu. Avec l’existence de ce conseil, avec la signature de plusieurs sponsors, le volley doit avoir sa part de « gâteau » car il n’y a pas seulement le football qui doit être parrainé. La solution pourrait être Abelhamid Aberchane président de l’IRT football à l présidence du comité IRT omnisports. Ce choix sera accueilli avec joie par toutes les sections.





Partager ceci :
Par : Administrateur
Total Views
Nombres commentaires :
Add comment