Commémoration du 68ème anniversaire de la Visite historique à Tanger de Feu S.M. Mohammed V le 9 avril 1947

la Visite historique à Tanger de Feu S.M. Mohammed V : le 9 avril 1947
Le 13-04-2015 à 10:16:08

Le peuple marocain a célébré, jeudi, le 68ème anniversaire de la visite historique de Feu S.M. Mohammed V à Tanger, le 9 avril 1947, qui avait marqué un tou
ant décisif dans la lutte pour la liberté et l’indépendance du Royaume.

A Tanger, la cérémonie rituelle a été organisée, dans la matinée, au sein des jardins de la Mendoubia, pour commémorer cet événement aux profondes significations, et rendre hommage à l’acte héroïque du Père de la Nation, Feu S.M Mohammed V qui, à travers son discours historique du 9 avril 1947, avait défié les puissances coloniales en clamant solennellement la ferme volonté du Maroc à se libérer du joug colonial et à recouvrir son indépendance.

***
Cette cérémonie commémorative, présidée par le Haut-commissaire aux Anciens résistants et Anciens membres de l’Armée de libération, Mustapha El Ktiri, aux côtés du gouve
eur de la province de Fahs-Anjra, Abdelkhalek Merzouki, s’est déroulée en présence du secrétaire général de la wilaya de Tanger; du maire de Tanger ; de députés et de conseillers parlementaires; du corps de la magistrature; du président et de membres du Conseil des Oulémas; du commandant de la Place d’armes à Tanger; du préfet de police de Tanger; des commandants régionaux de la gendarmerie royale, des forces auxiliaires et de la protection civile ; d’agents d’autorité; d’élus locaux ; de chefs de services extérieurs; d’anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, et d’un très grand nombre de citoyens.

Après le salut des couleurs, des gerbes de fleurs ont été déposées au pied de la stèle commémorative avant la lecture de la Fatiha à la mémoire du Père de la Nation Feu S.M Mohammed V et de ses compagnons de lutte dont Feu S.M Hassan II et des martyrs de la lutte pour l’indépendance.

Dans un discours prononcé pour la circonstance, Mustapha El Ktiri a indiqué que, par ‘’le voyage de l’unité’’ vers Tanger, ville sous administration inte
ationale à l’époque, le Père de la Nation avait tenu à faire fi des frontières factices des puissances coloniales et affirmer la souveraineté et l’unité du Royaume. Ce voyage à Tanger a permis de recouvrer le droit de passage à travers la zone du protectorat espagnol, réaffirmant au monde entier l’unité du nord et du sud du Maroc ainsi que l’attachement au glorieux Trône Alaouite. Cet évènement historique a stimulé l’enthousiasme national et incité à poursuivre, sous la conduite du regretté Souverain, la lutte dans toutes les régions du pays jusqu’au recouvrement de la souveraineté et de l’unité territoriale.

M. El Ktiri a affirmé que cette rencontre permet aux générations montantes de prendre connaissance de l’histoire du militantisme national pour défendre les constantes nationales et de consacrer les valeurs nationales et la citoyenneté positive, et ce afin de capitaliser sur les acquis pour accompagner le processus de développement durable du Royaume.
«Plus qu’un hommage à la mémoire des sacrifices consentis par un Roi et son peuple pour l’indépendance, la commémoration de cet événement marquant, demeure à jamais un ressourcement dans les nobles valeurs du patriotisme pour les jeunes générations pouvant fédérer les énergies et les volontés dans le processus de développement entrepris par le Royaume sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI», a poursuivi le Haut-commissaire aux Anciens résistants et Anciens membres de l’Armée de libération, soulignant que le discours prononcé par le Père de la Nation à l’occasion de cette visite historique a battu en brèche les desseins des forces coloniales, réaffirmé les liens indéfectibles entre le Trône et le peuple et l’attachement du Royaume à sa souveraineté, son indépendance et son intégrité.

« Le discours de Tanger n’a pas manqué d’insuffler une forte dynamique au mouvement national qui entreprit l’épique révolution du Roi et du Peuple couronnée, quelques années plus tard, par le recouvrement de la liberté et de la souveraineté du Royaume », dira encore Mustapha El Ktiri,Le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération a salué les efforts déployés par son département en faveur de la préservation de la mémoire historique de l’époque glorieuse de la résistance et de la lutte pour l’indépendance, ainsi que pour la promotion de l’esprit citoyen et de la connaissance des faits historiques de cette période notamment auprès des jeunes.

Dans ce contexte, des hommages ont été rendus à huit résistants et anciens membres de l’armée de libération de la ville de Tanger, et de la remise d’aides financières pour le soutien aux veuves des résistants et anciens membres de l’armée de libération dont certains étaient représentés par leurs ayant-droits.

M. Mustapha El Ktiri a, d’autre part, rappelé qu’un grand chantier a été lancé par le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération pour la reproduction des documents historiques se rapportant au Mouvement national, à la résistance et à l’armée de libération, qui sont déposés dans des centres d’archives étrangers, notant la reproduction jusqu’à aujourd’hui de 1.852.467 documents déposés dans un centre d’archives en France et de 120.000 documents en Espagne.

Rappelons qu’à une précédente cérémonie similaire, M. Mustapha El Ktiri avait annoncé que 30.511 anciens combattants et anciens membres de l’Armée de libération, bénéficient de la couverture médicale, soulignant que le gouve
ement ne ménage, en outre, aucun effort pour faire loger dignement les hommes et les femmes qui se sont sacrifiés pour l’indépendance de la patrie. Le Haut-commissaire avait également que quelque 765 établissements scolaires devaient porter le nom de grands martyrs ayant donné leur vie pour la liberté de la Nation .

À propos admin

x

Check Also

LA HONTE DE LA CAF

Le football africain est en deuil .Sa vient d’enterrer son enfant prodigue la Champions league ...

Abdelouafi Laftit rejoint ses fonctions de ministre de l’Intérieur

La présence du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, mardi 4 juin courant, au Conseil des ...

Spéculation urbanistique : Un espace vert converti en zone d’habitation

« Notre but ultime est d’adapter un Code de l’urbanisme se fixant comme objectifs de ...

Aller à la barre d’outils