Accueil    A propos du Journal    Plan du site  
  Mardi 16 septembre 2014 Abonnement Tarifs publicitaires Emploi Liens Utiles MétéoContact  
 A la Une
 Actualités
 Le monde et la ville
 Social
 Exposition
 Spécial
 La vie associative
 Tourisme
 Santé
 Activités Royales
 Sport
 Reportage
 Entretien
 Analyse
 Art & Culture
 Economie
 Environnement
 International
 Votre courier



Transport maritime: Entrée en service du nouveau port Tanger Med passagers: Lancement de la ligne Tanger Med - Algésiras
L’Agence Spéciale Tanger-Méditerranée (TMSA), a organisé, mardi, un voyage de presse à l’attention de nombreux journalistes de la presse audiovisuelle et écrite, nationale et régionale, qui se sont rendus sur le site du port Tanger-Med pour prendre connaissance, de visu, de la mise en service de la nouvelle gare maritime du port passagers, et du lancement de la ligne voyageurs reliant ce port à celui espagnol d’Algésiras.
Rappelons que le transfert progressif des activités du port de Tanger-ville vers celui de Tanger-Med, s’inscrit dans le cadre de la reconversion du port de Tanger-ville en port de plaisance et de croisières.


La visite des représentants de la presse au port Tanger Med passagers s’est déroulée en présence du président du directoire de TMSA, M. Saïd Elhadi ; du directeur régional Nord Ouest des douanes et impôts indirects, M. Abdellatif El Amrani ; du préfet de police de Tanger, M. Mohamed Ouhachi ; du directeur du port Tanger Med et de plusieurs cadres de TMSA.
C’est à partir de lundi 17 mai courant que le nouveau port passagers a commencé à accueillir l’ensemble des navires opérant sur la ligne maritime Tanger Med-Algésiras, transportant, lors de cette première journée d’activité, près de 700 passagers et quelque 500 camions TIR à l’import et à l’export.
Selon les responsables du nouveau terminal passagers de Tanger-Med, les voyageurs seront accueillis dans de meilleures conditions de confort, de fluidité et de sécurité.
D’ailleurs, l’impression des premiers passagers questionnés, mardi, par la presse est plutôt bonne, plusieurs d’entre eux ayant été unanimes sur le fait que la traversée du détroit est devenue plus souple et plus rapide, outre la proximité du réseau autoroutier qui permet aux automobilistes d’éviter les habituels et stressants embouteillages du centre ville tangérois. Les passagers non motorisés sont aussi satisfaits de la présence d’autocars et de taxis à la sortie de la gare maritime, mais aussi de trains sur Tanger avec correspondance sur le reste du Maroc.
Soulignons que, pour ce qui est du transport terrestre, Tanger Med est connecté à un réseau de transport multimodal : liaison ferroviaire, autoroute et voie express, le reliant aux villes de la région et aux principales villes du Maroc. En outre, une zone de régulation d’une superficie de 5,5 ha est actuellement en cours d’aménagement près de Ksar Sghir. Elle sera destinée à l’exercice de certaines activités commerciales (vente de billets, cafés, restaurants...), à l’installation de la Fondation Mohammed V et à l’accomplissement des formalités administratives.
Au cours de l’opération Transit 2010 marquée par le retour des Marocains résidents à l’étranger, 12 navires dont 2 fast-ferrys, assureront le transport des passagers entre les ports d’Algésiras et Tanger Med avec la cadence d’un départ toutes les 30 minutes dans les heures de pointe, ce qui permettra une meilleure gestion du flux.
Il faut noter que durant la campagne de transit 2010, les liaisons maritimes à destination de Tarifa seront maintenues au port Tanger-ville, avant de faire l’objet d’une répartition entre ce port et celui de Tanger-Med passagers, à partir du mois d’octobre prochain.
Une partie des dessertes du port de Tarifa sera ainsi maintenue à Tanger-ville, compte tenu de la vocation touristique de ce port amené à devenir l’un des premiers ports de plaisance et de croisière de la Méditerranée.
D’autre part, les liaisons maritimes desservant Sète (sud de la France), Barcelone (Espagne) et Gênes (Italie), continueront aussi à être opérées au port de Tanger-ville durant la campagne de Transit 2010, en attendant leur transfert définitif au port Tanger-Med passagers, également en octobre prochain, en même temps que la totalité du trafic TIR de marchandises.
Une fois complètement achevé, Tanger Med passagers pourra accueillir annuellement 7 millions de voyageurs, 2 millions de voitures et 700 mille camions TIR.
La Gare Maritime d’une superficie de 4 500 mètres carrés offre les services suivants : deux cafés restaurants ; une superette, un kiosque à journaux, 8 guichets des compagnies maritimes ; 2 bureaux de change, 2 agences de location de voiture, 6 postes d’enregistrement pour les passagers motorisés ; 32 aubettes de contrôle de police pour les passagers véhicules permettant le traitement de 1000 véhicules par heure ; 6 aubettes dédiées au contrôle douane pour les passagers ; 2 bâtiments réservés à la fouille des véhicules, et 6 bâtiments de contrôle pour les autocars, outre un centre de soin avec un médecin, plusieurs infirmiers urgentistes et 6 ambulances. On compte également 760 mètres carrés de bureaux (Sûreté nationale, Douane, Fondation Mohamed V et Autorité portuaire) et 1 750 mètres carrés de locaux à usage commercial abritant différents services à l’usage des passagers.
Second port du complexe Tanger Med, le port Passagers assure un accès portuaire complètement dédié au trafic ferry et roulier sans interface nautique avec les autres trafics de commerce (Tanger Med 1 et 2).
On estime que ce port vient renforcer considérablement la capacité d’accueil des ports de la rive sud du détroit de Gibraltar ; «Il est en mesure d’accompagner le développement sur le long terme des trafics passagers et camions TIR entre les deux rives de la Méditerranée », a affirmé M. Said Elhadi, expliquant qu’après l’ouverture complète de ce port en juillet prochain, les ports de la rive sud du détroit disposeront d’un total de 12 postes à quai car, dira-t-il, en plus des 8 postes du port Tanger Med Passagers, 3 quais seront maintenus au port de Tanger ville ( 2 pour les passagers et 1 réservé aux cas urgents), en plus d’un quai RoRo au port Tanger Med 1.
Ainsi donc, conçu pour accompagner sur le long terme le développement des trafics passagers et camions TIR, le port Tanger Med Passagers a pour vocation d’établir un véritable pont maritime sur le détroit, vecteur décisif dans la dynamique des échanges avec l’Europe.
Pleinement achevé en juillet 2010, le port Tanger Med passagers, dont les travaux de construction ont démarré en mai 2007, a nécessité la réalisation de deux digues de protection d’une longueur totale de près de 2,5 km. Le bassin nautique d’une superficie de 35 hectares et le chenal d’accès d’une largeur de 226 mètres linéaires ont été conçus de manière à assurer aux ferrys un confort de navigation permettant ainsi de réduire le temps réservé aux manoeuvres portuaires.
La sûreté au port Tanger Med Passagers est gérée dans le cadre du système de sécurité du complexe Tanger Med faisant partie du périmètre d’activité certifié ISO 9001 et de la certification ISPS.
Pour le directeur régional Nord Ouest des Douanes et impôts indirects, toutes les mesures nécessaires sont prises pour assurer un transit rapide et transparent des personnes et des marchandises à l’embarquement et au débarquement au port de Tanger-Med.
« Grâce aux installations ultra modernes dont dispose ce port, un contrôle systématique peut se faire à une cadence rapide et avec une maîtrise rigoureuse», explique M. Abdellatif El Amrani qui a personnellement accompagné les journalistes à tous les postes de contrôle douanier où des scanners de la dernière génération sont mis en service. «Côté procédures, des dispositions sont prises pour que tout se déroule dans les règles de l’art et dans le cadre des règlements régissant le département des Douanes», conclue M. El Amrani.




Envoyer Imprimer
Actualités
 Ouvrage : «le rif, terre marocaine d’épopée et de légende» d’attilio gaudio (1ère partie)...
 La seconde édition du festival de flamenco à tanger aura lieu en 2015 ...
 Chambre correctionnelle de tétouan condamnation pour usurpation d’identité du souverain ...
 Affaire cgi-cdg: une commission d’inspection visite le complexe ghandouri dans la baie de tanger...
 Drame à martil: un adolescent auteur d’un double-meurtre ...
 La société espagnole alsa a organisé à tanger la 1ère rencontre hispano marocaine sur la sécurité ...
 Festival tanjazz: un nouveau point de marqué !...
 Rentrée scolaire dans la région tanger-tétouan : 629.000 élèves sur le chemin de l’école. le conseil...
 Les maux de la « playa blanca » ...

A la Une - Actualités - Le monde et la ville - Social - Exposition - Spécial - La vie associative - Courier des lecteurs - Tourisme
Santé
- Activités Royales - Sport - Reportage - Entretien - Analyse - Art & Culture - Economie - Environnement - International
Abonnement - Tarifs publicitaires - Emploi - Liens Utiles - Météo - Contact - A propos du Journal - Site Map
© 2005 Le journal de Tanger - Réalisation : PRO CONCEPT MULTIMEDIA

Nombre des visiteurs : Website counter